Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

RHDP : «Bédié refuse la philosophie du porc pour sauver la cote d’ivoire», le CNP

Des personnalités de la stature du président Henri Konan Bédié, du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, réfléchissent à l’avenir de la Côte d’Ivoire, leur pays, et posent des problèmes de fond pour sauver les Ivoiriens de la misère noire qui les étrangle et, il se trouve des trublions qui, ne pensant qu’à leur panse et pitance quotidienne, passent le clair de leur temps en véritables porcs en exhibant ce qu’ils ont acquis, on ne sait, d’ailleurs, comment.

Mangeant à tous les râteliers, accusant le pouvoir Alassane Ouattara d’anti-démocratique et de vouloir les assassiner, pour ensuite se reconvertir en laudateurs, non seulement de l’épouse mais du maître du «simple rattrapage», ils veulent donner des leçons de moralité aux autres et qui s’offusquent que des hommes de bonne moralité et de bonne probité, tel le juge-président du Tribunal de Tiassalé, Liadé Willis Jacques Anselme, soient cités en exemple pour avoir, dignement et correctement, fait leur travail comme le recommandent Dieu, les hommes et les lois de la République, au regard de leur passé nébuleux de petit détrousseur des recettes du maquis de l’oncle pour s’acheter un concours de magistrat auquel ils ont lamentablement échoué pour se retrouver, par hasard à la presse.

Circulez, nous leur disons, ici on réfléchit ! Passez votre chemin de porc à exhiber vos «relations au haut lieu» pour exister ! Vous osez attaquer le président Henri Konan Bédié !? A la limite, le Sphinx de Daoukro, à quoi peut-il prétendre à 86 ans ? Si on avait un peu de cervelle, on comprendrait, même en militant de Rhdp-parti unifié, que le président Henri Konan Bédié dénonce l’orpaillage clandestin (on a négligé le réchauffement climatique, on voit ce qui arrive au monde), la fraude sur la nationalité Ivoirienne (le gouvernement Amadou Gon Coulibaly rend les Ivoiriens apatrides (je n’ai plus de Cni à l’heure où je parle, au samedi 6 juillet 2019) pour enrôler, selon Kobenan Kouassi Adjoumani, des étrangers, des conflits communautaires demandant à ce que la primauté des Autochtones ivoiriens soit reconnue sur la terre Ivoirienne, on devrait être reconnaissant à ce Monsieur, avec Grand « M », pour dire, simplement, Merci !

Bédié est-il toujours le chef?

Mais, croyez-vous que le porc a un peu de cervelle pour réfléchir ? Déposez-lui la chair de sa propre mère, il la dévorera sans commune mesure. Déposez une malle d’un (1) milliard de francs Cfa devant ceux qui crient, en six (6), j’ai acheté trente (30) duplex, villas et voitures. Voyez-vous le vieux pauvre là-bas, disait l’un d’eux, il a enseigné pendant 30 ans et voulait être intègre. On l’avait surnommé le «Jésus du peuple». Mais, aujourd’hui… Eh oui, pour votre gouverne, comme le président Henri Konan Bédié, il refuse toujours, la philosophie du porc pour sauver la Côte d’Ivoire !

Gnamantêh

Samedi 6 juillet 2019

 

 

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com