Activité gouvernementaleActualitéArt & CultureUrgences

BURIDA-urgent :le ministre Maurice Bandaman veut liquider l’audit, le NON des artistes

le ministre Bandaman Maurice

les artistes  ivoiriens disent NON à la restitution de l’audit

«Nous voulons  une copie originale de  l’audit et non une restitution du ministre»

Le  ministre ivoirien de  la Culture et de la francophonie, Maurice Bandaman abandonnant son idée de journées de réflexions pour éteindre le feu au Bureau ivoirien des droits d’auteur-Burida, qu’il prévoyait, les 10, 11 et 12 juillet 2019 et ce, par la force de résistance des artistes, tient à les embarquer à nouveau dans  une autre aventure. Il annonce la restitution de l’audit tant réclamés par les artistes ivoiriens sociétaires du BURIDA, ce mardi 16 juillet  2019. En face de  lui, une fin de non recevoir des artistes. Ils voient dans l’action du ministre  ‘’un mauvais coup’’.

crise au burida LEDEBATIVOIRIEN.NET
une rencontre entre le ministre et les artistes

«Nous refusons cette manière de faire du ministre Maurice Bandaman. A la dernière  rencontre avec  lui à la bibliothèque nationale, nous avons été très  clairs avec  lui. La mise  à notre disposition du résultat de l’audit fiancé  par le Burida, donc  par nous  les artistes. Et rien d’autre. Mais  voilà que par l’entremise de  la presse, il informe d’une restitution des résultats de l’audit. Nous ne parlons  pas de restitution d’un quelconque résumé du ministre, mais du résultat total de l’audit », crient-ils devant le siège du Burida à Abidjan. Et d’ajouter :

«Ce qui est scandaleux, c’est que le PCA a droit à une copie originale de  l’audit. Mais  voilà que l’on nous parle d’une restitution de  la part du ministre de  la culture. C’est  un droit pour  le PCA de  l’avoir, il représente tous les artistes que nous sommes. Donc  nous  voulons d’abord  une copie  originale de l’audit de  notre maison gérée  par dame Irène Vierra. C’est nous qui avons financé cet audit  à plus de 50 millions franc CFA et non le  gouvernement  encore  moins,  le ministère de  la Culture. Nous disons non !  à sa rencontre de demain telle que libellée. Nous  voulons  une copie originale de l’audit». Message clair des artistes  au ministre  Maurice Bandaman. La bataille du Burida entre artistes et désormais  le ministre de  la Culture se poursuit.

Lire aussi :  Média-Saly Silué: “Oui la liberté de la presse évolue en Côte d'Ivoire, avant on mettait les journalistes en prison ”

La rencontre entre Bandaman Maurice, Ministre de la culture et de la francophonie et les artistes, le mardi 2 juillet 2019 à la bibliothèque nationale s’était achevée dans  le brouhaha total. Ce jour là, en lieu et place des conclusions de l’audit, le ministre s’était perdu dans des annonces distractives de tenue de certaines journées.  Il a avait aussi déclaré aux artistes ne pas connaitre le contenu de l’audit qu’il devrait remettre au président de  la République. Rien que du folklore. Visiblement, pour maintenir Mme Vierra à son poste de DG du Burida. Maurice Bandaman a ouvert l’enveloppe de l’audit.

BURIDA EN CRISE LEDEBATIVOIRIEN.NET Que dit-il pour ne pas qu’une copie soit remise aux artistes ? Les artistes sont en route  pour le  Cabinet Mazart rédacteur de l’audit du BURIDA,  pour  l’obtention d’une copie, désormais aux  mains  du ministre Maurice Bandaman et Irène Vierra. Un combat rude pour les artistes en perspective. Mais  déjà, ils rejettent la restitution comme présentée et annoncée  par le directeur du cabinet du ministre de  la Culture Maurice Badaman. Une copie originale attendue pour ne pas liquider l’audit!

H.MAKRE

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com