Activité gouvernementaleActualitéArt & CulturePolitiqueUrgences

Scandale financier au  conseil régional du Tonkpi-A Mabri Toikeusse: «Où sont les  40 millions pour les arts Dan ? »

mabri

DES LANGUES SE DÉLIENT DANS LE TONKPI

Le ministre Albert Mabri a quelques soucis avec les  hommes d’Art de la région du Tonkpi. Après la récente  sortie de la ministre Kaba Nialé, l’accusant d’un détournement de plusieurs milliards de francs CFA, lorsque celui-ci avait en charge le ministère du Plan et du développement, un autre scandale financier va secouer le Président du parti de l’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire(UDPCI).

Il s’agit selon une source de  la direction des affaires financières du  Conseil régional du Tonkpi que des fonds alloués aux événements culturels de la région ne serait pas très artistiquement gérés par le président Albert Mabri Toikeusse. Et s’en explique : «Il est marqué dans ses livres de comptes depuis 2016, une allocation de 10. 000 000 FCFA par année, aux commissariats généraux des festivals culturels. Soit un montant de 40 000 000 FCFA à ce jour. Une initiative que tout le monde pourrait saluer. Mais, cette somme va-t-elle dans les caisses des organisateurs des faits culturels ? Pas sûr, puisqu’il n’existe  pas de traces de son usage» !

FECADAN LEDEBATIVOIRIEN.NETDans nos recherches, nous avons joint plusieurs promoteurs culturels de la région. Un point commun ressort de cette requête. Aucun d’eux ne perçoit une quelconque subvention du Conseil régional du Tonkpi. Pis, ceux-ci sont quelques fois victimes de supercheries, compte tenu de leurs positions politiques vis-à-vis des instances dirigeantes du conseil régional du Tonkpi.

Monsieur GBEH BINKA, commissaire général du Festival de la Culture et des Arts Dan (FECA DAN), consulté sur la question de subvention n’a pas manqué  d’exprimer étonnement et son indignation, face à la politique de désintéressement de l’équipe du ministre Mabri, lorsqu’il s’agit de la valorisation de la culture DAN. «Aucun calcul politique ne devrait se faire quand il s’agit de mettre en exergue la tradition du peuple DAN. La culture n’a pas de religion, encore moins d’appartenance politique. Malheureusement, c’est à cela que nous sommes confrontés à chaque édition de notre festival. Lors du FECA DAN 2016, le conseil régional du Tonkpi avait promis mettre à notre disposition toute la logistique. Nous en étions fiers. A notre grande surprise, cette entité nous tourne le dos le jour de l’ouverture du festival. Pour moi, c’est du sabotage. Il fallait courir dans tous les sens, pour amasser chaises, bâches, sonorisation et autres. Malgré cela, le conseil régional du Tonkpi a révélé à mes collaborateurs, qu’il m’aurait remis le somme de 500 000 FCFA. Faux ! Pourquoi me dénigrer à ce point ? », déclare le commissaire général du FECA DAN.

Lire aussi :  ABIDJAN :HONORAT DE YEDAGNE CONGNE VENANCE KONAN ‘’IL S'EST TRASFORME EN PLUME DE SERVICE’’ FRATERNITE MATIN

Même son de cloche pour Frédérique Flan, initiateur du festival de l’Agrotourisme. «C’est avec difficulté que j’arrive à organiser mon festival chaque année. Dire que le Conseil régional nous vient en aide, c’est honteux. Idem pour les promoteurs du NOUVA festival et de GUEHEVA. Ma proximité avec ces derniers me permet d’affirmer qu’ils ne perçoivent rien également ». Indique-t-il.

Contactés, les services de communication du ministre et président du conseil régional du Tonkpi gardent le silence sur cette autre affaire de la gestion de fonds  par le président de l’UDPCI, Albert Mabri Toikeusse. Certainement que ses équipes  lui laissent directement la lourde épreuve de se  prononcer devant les acteurs des arts et spectacles dans le Tonkpi. Nous attendons alors !

DAVID GOGBE

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com