Activité gouvernementaleActualitéSociétéUrgences

Biankouma : Inauguration des cellules et d’enregistrement de naissance

La non déclaration des enfants à l’état civil est une équation difficile à résoudre. Et certains partenaires au développement en font leur credo. Parmi ceux-ci, figure l’ONG Likoleh qui a pour objectif l’autonomisation des femmes, le rapprochement de l’état civil aux maternités, la sensibilisation et bien d’autres. En effet, le Vendredi 19 Juillet s’est tenu à Biankouma l’inauguration des cellules et d’enregistrement des naissance à l’hôpital général de ladite ville.

 Selon le coordinateur Bih Tiemoko, son ONG entend apporter un ouf de soulagement en réduisant le fort taux de non déclaration à l’état civil des enfants. «Nous voulons rapprocher l’état civil des maternités pour réduire le taux de non déclaration des naissances» a-t-il dit. Ajoute t-il que ce projet financé par Osiwa nécessité les efforts de chacun pour la réussite dudit projet sur 2 ans. «L’ONG Likoleh aide les enfants à avoir des extraits de naissance afin de permettre aux femmes de fréquenter l’hôpital. Pour réussir ce pari, nous allons faire la police c’est à dit faire un travail de proximité afin que l’hôpital soit fréquenté » a martelé le directeur régional de la santé et de l’hygiène publique, TIA Mamadou. Aussi a-t-il plaidé auprès de la mairie afin de réduire la lourdeur administrative. «L’accouchement des femmes est gratuit parce que le kit que l’état ivoirien donne est gratuit, on ne doit pas extorquer de l’argent à nos femmes lors de l’accouchement dans nos hôpitaux » a-t-il renchéri.

Quand au sous-préfet central de Biankouma, Aliali Hervé, il a indiqué que celui qui n’est pas déclaré à l’état civil, c’est comme s’il n’existe pas. Et souhaité que les actions de l’ONG Likoleh s’étendent dans d’autres villages ou villes pour permettre à d’autres enfants de bénéficier de ce projet très important. Signalons que l’ONG Likoleh a doté l’hôpital général de Biankouma d’une moto de liaison et appuyé la mairie de Biankouma de 300 timbres.

                                                          Dan De San

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com