Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Bangolo-Infiltration dans le parc du Mont Peko: Le préfet, Cherif Brahima menace «Les bandits  seront traqués»

La première session du comité de gestion locale du parc du Mont Péko s’est tenue le Vendredi 26 Juillet dans la salle de conférence de la sous préfecture de la dite cité. Lors de cette session ordinaire, le préfet du département de Bangolo, Cherif Brahima a félicité l’Etat ivoirien à travers le Ministère de l’environnement et du développement durable pour toutes les actions en faveur de la protection du parc du Mont Péko. Ce qui a conduit à des résultats positifs dans le dit parc avec le déguerpissement des clandestins.

Aussi a-t-il souligné que depuis l’arrestation de Amadé Ouremi dans le parc, ledit parc est libre et se sont des bandits qui infiltrent le parc souvent pour des intérêts personnels. Au cours de cette session ordinaire, il n’a pas gardé sa langue dans sa poche en ces termes : « Ce sont des bandits qui infiltrent le parc donc ils doivent être traqués parce que la force reste la loi. » a-t-il averti. Ajoute-il que la volonté du gouvernement est d’assurer la protection des aires protégées en Côte d’Ivoire en général et en particulier le parc du Mont Péko.

Dan De San

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com