Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Boundiali:  Mariatou Koné fait construire une école de la petite mine à Siempurgo pour lutter contre l’orpaillage clandestin

Une promesse de campagne qui a pris forme  le vendredi 26 juillet 2019. Par le lancement des travaux de l’école de la petite mine à Katiendé en présence des filles et fils  de la région de la Bagoué, le Professeur MariatouKoné, maire de Boundiali a jhoint l’acte  à la parole. Et ce, en obtenant du Ministère des Mines et de la Géologie, la construction d’une école de la petite mine à Katiendé sous-préfecture de Siempurgo dans le département de Boundiali.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En sollicitant son collègue Jean Claude Kouassi au mois de février dernier pour l’ouverture de cette école dans le département de Boundiali, il s’agissait, selon le Maire, d’apporter des réponses à plusieurs préoccupations des populations conformément à son programme de campagne notamment la création d’emplois  au profit des jeunes,  la formation professionnelle afin d’offrir  des aptitudes  et capacités à l’exercice d’une activité ou d’un métier dans le secteur de la petite mine.

mariatou koné lutte contre l'opallage LEDEBATIVOIRIEN.NETAussi, précise le Maire de Boundiali, un tel projet n’aurait pas vu le jour  sans la volonté du  Président de la république  Alassane Ouattara et de son Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly”.  Les populations de la Bagoué voudraient par ma voix, traduire leur infinie gratitude au Président de la république  pour sa sollicitude à leur endroit en initiant de nombreux projets  de développement dans notre région ” s’est félicitée le Professeur Mariatou Koné.

Outre les emplois qui seront générés par la construction de cette école, cette infrastructure apparait aussi  comme une réponse à l’orpaillage clandestin. Une pratique aux conséquences multiples et néfastes.  A cette cérémonie de lancement des travaux de l’école de la petite mine, le Ministre Jean Claude Kouassi a invité les populations à saisir cette opportunité pour tourner la page de l’orpaillage clandestin. « Cette pratique constitue un grave danger pour la  santé et le développement de leur localité » a-t-il insisté.

Lire aussi :  Crise au BURIDA : Pourquoi le Ministre reporte la publication des résultats de l’audit

Le premier responsable en charge  des Mines et de la Géologie a annoncé la construction de plusieurs écoles de la petite mine dans d’autres localités de  l’intérieur du pays. Ainsi donc après celle de Katiendé, les villes de Hiré, Daoukro et Zouan Hounien bénéficieront de cette infrastructure.Cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs élus et cadres de la région  notamment le Ministre Bruno Koné et le Président du conseil régional de la BAGOUE , Siama Bamba.

DG

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com