Activité gouvernementaleActualitéEconomiePolitiqueSociété

Abidjan-Filière Hévéa : Les exportateurs ivoiriens ont grand espoir avec la grande saison 2019

hevea

La filière Hévéa  en ce qui concerne l’exportation a connu d’énormes difficultés en 2018. L’association des exportateurs de caoutchouc naturel fond de Tasse de Côte d’Ivoire (AEXCI) est  à pied d’œuvre pour prévenir et minimiser les désagréments rencontrés la saison précédente. Samuel Espérance Mobio, président de ladite association a rencontré récemment la presse pour expliquer  les dispositions prises pour cette saison.

A l’entame, il a rappelé pour la petite histoire que la production estimée  à  20 mille tonnes était bloquée dans les deux ports du faite des armateurs  qui refusaient de l’embarquer dans les bateaux, car selon eux, le caoutchouc était trop humide et son transport posait problème dans les bateaux. Ils soutiennent que le produit Sali les bateaux et peut contaminer d’autres produits consommables. Voilà  où se trouvait le fond du problème, mentionne Samuel Espérance Mobio.

Mais à l’approche de la grande saison hévéicole, le président de l’AEXCI rassure les planteurs et les tous les acteurs de la filière Hévéa  que des dispositions nécessaires sont prises pour une nouvelle procédure d’exportation du caoutchouc naturel. En collaboration avec le ministère de l’Agriculture et du développement rural, cette nouvelle procédure est élaborée pour éviter la  situation malheureuse de l’année dernière. Pour la grande saison qui arrive à grands pas, Samuel Esperance Mobio demande aux planteurs de garder la sérénité.

S’adressant à  l’Etat, il souhaite l’intensification de l’encadrement  par le conseil Hévéa et Palmier à Huile mise en place. Continuant son propos, le président de l’AEXCI  plaide pour la réduction des taxes  qui plombent les efforts  des exportateurs.

hevea Parlant de la grande  ambition de son association, il dit qu’elle reste la transformation locale, c’est pourquoi, l’installation des unités est plus que jamais nécessaire. En conclusion, le président de l’association des exportateurs du caoutchouc naturel, fond de Tasse a annoncé que des contrats concernant l’affrètement des bateaux ont été signés à l’extérieur. Ce qui augure donc des lendemains meilleurs pour la filière Hévéa en Côte d’Ivoire.

Ford Raymond GUEI

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com