Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueSociétéUrgences

Côte d’Ivoire-MFA-Les militants se cherchent une voie de sortie de l’imbroglio (sondage)

MFA TROIS TETES LEDEBATIVOIRIEN.NET
  • Déboussolés face aux crises récurrentes et dénoncent révèle un

 Les différentes crises qui secouent le Mouvement des Forces d’Avenir  (MFA) depuis 2015, ont ouvert la boite de pandore au sein de cette formation politique créée par Anaky Kobena, selon un cabinet conseil en communication et services un sondage d’opinion auprès des militants ouvert est révélateur de la misère des militants. Le résultat.

 Voici ce qui ressort de cette enquête d’opinion.

C’est une évidence unanimement reconnue par les militants que le MFA se retrouve avec trois têtes actuellement réclamées concomitamment par Ouattara Siaka; Anzoumane Moutayé et son Président fondateur Anaky Kobenan. A la question de savoir qui sont les hommes forts capables de sortir de cette impasse qui perdure et faire rebondir le MFA, version Ouattara Siaka, 500 militants choisis comme échantillon de cette enquête, de façon unanimes et sans détour ont cité en sériant 7 cadres dans l’ordre suivant. Il s’agit notamment de EBRIN Yao Rémi (28%) ; Koné Arouna (19%) ;Touré Moussa (12%) ; Professeur Djah (11%) ; Sanon Marcel (9%) ; Massandjé Chérif (7%), Fofana Yaya (5%) et les autres cadres y compris Ouattara Siaka se partagent 9 des voix.

Pour justifier cet avis dans ce sondage, les militants disent apprécier le courage, la fermeté, la force de caractère du 2ème Vice-président du MFA, EBRIN Yao Rémi, qui a fait preuve de bravoure en dénonçant et suspendant les différents leaders qui ont chaque fois tenté de tordre le coup aux textes fondamentaux du Parti. Selon ces militants, en tant que Président du Conseil de Discipline du MFA, EBRIN Yao Rémi, a eu à entériner la décision de suspension de l’ex-Président Moutayé le 26 août 2017au regard de fautes lourdes commises.

Notamment, le tripatouillage des textes fondamentaux, des dispositions non débattues et non approuvées par les instances compétentes qui ont été malicieusement introduites par Anzoumane Moutayé. Ce, avant le dépôt au Ministère de l’Intérieur des Statuts et règlement intérieur sortis du congrès. A ces fautes, il faut ajouter le détournement des fonds du Parti à des fins personnelles et au profit de sa famille ; le refus catégorique de faire la promotion des cadres du MFA au profit de ses parents et la division des cadres pour régner en dictateur. Pour les militants, ces actes étant, en outre, constitutifs de faux et usage de faux   prévus et punis par les Articles 282 et 283 du code pénal, c’est pourquoi EBRIN Yao Rémi l’avait déchargé de ses fonctions de Président du MFA. Et ces militants avancent qu’au moment du départ de l’ex-Président Moutayé, leur camarade OUATTARA Siaka était son premier Vice-Président.

Et conformément aux textes, en cas de suspension du Président, c’est le premier Vice-président qui assure l’intérim. Une fois installé, malheureusement, Ouattara Siaka a commis les mêmes fautes lorsqu’il déposait les textes sortis du congrès de Bondoukou au Ministère de l’intérieur en les tripatouillant de la même manière qu’Anzoumane Moutayé. Or, selon ces militants, de nombreux responsables du Parti qui ont reçu les copies de ces faux textes déposés par Ouattara Siaka, ont manqué de courage et n’ont même pas osé le dénoncer. C’est le 2ème Vice-président, EBRIN Yao Rémi, qui l’a fait. Selon eux, il est même aller plus loin en assignant Ouattara Siaka devant les tribunaux. Et, par ailleurs, il a adressé un courrier au Président de la République pour demander la mise à disposition Ouattara Siaka de la justice pour faux et usage de faux en écritures publiques ou authentiques et a même réclamé qu’il soit déchargé de toutes ses responsabilités gouvernementales afin de répondre de ces actes d’extrême gravité.

Par ailleurs dans ce sondage d’opinion des militants, ils reconnaissent que la situation que traverse le MFA, leur Parti, est alarmante et ne peut trouver d’issue que par un congrès Ordinaire qui réunira toutes les tendances (Anaky Kobenan ; Anzoumane Moutayé et Ouattara Siaka) comme le réclame EBRIN Yao Rémi.Raison pour laquelle les militants estiment qu’il est seul qui sort du lot, capable de rassembler à nouveau la grande famille MFA.

Instant de remords au sein du MFA

A la question de savoir ce que les militants pensent de Ouattara Siaka, nombreux sont les militants du MFA qui estiment que Ouattara Siaka est en train de tuer le MFA à petit feu. Ils dénoncent certaines tares à l’instar de son passage à l’émission ‘’la RTI 1 reçoit’’,qui a selon eux jeté un discrédit sans précédent à l’image du Parti et appelle Ouattara Siaka à la raison le plus tôt possible en démissionnant. Car, pour ces militants du MFA, rien ne l’obligeait à aller défendre un dossier qu’il ne maîtrise pas sachant qu’il n’a aucun niveau. ‘’L’honnêteté nous oblige à le dire nettement que nous avons ététous déçus par ses 1ers mots. Aussi, avions-nous juré par le passé à qui voulait l’entendre qu’il travaillerait en équipe avec les intellectuels du Parti et les anciens pour œuvrer à l’unité, mais aujourd’hui le constat est très amer, le camarade Ouattara Siaka qui avait un second plan dans son sac nous a tous roulé dans la farine’’, ont-ils précisé.

Selon les militants, le constat est amer, car ce qui se passe actuellement au sein du MFA, ressemble fort à la médiocrité avec Ouattara Siaka. ‘’Nous avions eu à jurer la main sur le cœur, que Ouattara Siaka ne serait pas le Président d’un clan contre un autre, malheureusement dès qu’i s’est fait nommer en KATI-MI-NI comme secrétaire d’EtatChargé du Service Civique, il n’a fait que la promotion de ses frères KOULANGO, oubliant les militants du MFA. Or le ‘’seigneur’’ ne divise pas ses enfants pour régner en maître absolu, il les rassemble, il les réconcilie’’. On retient que le résultat du sondage des militants du MFA, a révélé les vraies insuffisances de la gouvernance du MFA sous Ouattara Siaka.

 Si le Président Alassane Ouattara veut compter sur l’apport du MFA dans  le cadre du RHDP pour les échéances électorales de 2020, alors les militants estiment que Ouattara Siaka n’est pas le meilleur cheval pour donner des voix au RHDP.

Afrik Media Innovation (AMI)

par Kouadio Krah  Joseph

expert en management. sondage

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com