Activité gouvernementaleActualitéArt & CultureEditorialePolitiqueSociétéUrgences

Abidjan: Onde de choc-émotion-témoignages-regrets…toute la Côte d’Ivoire pleure son enfant terrible DJ ARAFAT

DJ ARAFT LEDEBATIVOIRIEN.NET

Une légende DJ ARAFAT, génie, idole, icône de la jeunesse a vécu, ici

Ses amis libanais à Abidjan, l’ont surnommé Yasser Arafat, du nom de l’ancien dirigeant du Fatah et de l’Organisation de libération de la Palestine. Selon eux, il a le  tempérament du dirigeant du Fatah. Donc un leader de sa génération ! Ce sera son nom de scène. Mais, une nouvelle que tous les mélomanes redoutent tombe officiellement. C’est l’onde de choc !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsque le JT de 13 heures de la télévision publique, à Abidjan, ce lundi 12 août 2019, tout s’arrête net avec l’annonce du décès de l’artiste.  Puisque déjà aux alentours de 23 heures dans la nuit du 11 au 12 août, les images de l’accident de la moto de l’artiste ivoirien Ange Didier Huon-alias DJ Arafat faisant le tour des réseaux sociaux. Inconscient, admis en soins intensifs avec une fracture du crâne et un œdème, il quitte le monde des vivants physiques, à 33 ans. Il rentre dans le monde des légendes vivantes ! A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la jeunesse ! Une légende venait d’inscrire ses empruntes en lettres d’or.

https://web.facebook.com/358071374867633/videos/413911389470663/?t=0

Des  hommages en cascades

Des appels, depuis l’intérieur et l’extérieur du pays,  envahissent  la ville d’Abidjan. en fin de journée, ce sont des  hommages pour la mémoire du génie.

Le Ministre Mabri Toikeuse :Touché d’apprendre cette triste et douloureuse information de la disparition de l’artiste, Houon Ange Didier ‘’ Dj ARAFAT’’. Toute notre compassion à sa famille biologiste et artistique. La Côte d’Ivoire perd un fils ».

La député Yasmina Ouégnin : «Reconnu pour son talent, sa créativité et son fort tempérament, Arafat est pour une grande partie de la jeunesse ivoirienne et africaine, une source d’inspiration. Il a vécu intensément et a atteint le sommet de son art ” le Coupé Décalé”. Notre pays perd ainsi un grand artiste, une référence internationale».

Le Premier ministre, Amadou Gon COULIBALY : “C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès accidentel de l’artiste musicien ivoirien DJ Arafat. Je voudrais lui rendre hommage et saluer sa grande contribution au monde du spectacle et de la culture de notre pays.”

Le président  Alassane Ouattara : «C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès prématuré de Houon Ange Didier «DJ Arafat», icône de la jeunesse et ambassadeur de la musique et de la culture ivoirienne. Je présente mes sincères condoléances à sa mère, à ses enfants, à ses familles biologique et artistique ainsi qu’à tous ses fans. Mes prières les accompagnent durant cette douloureuse épreuve ».

Le ministre Hamed BAKAYOKO : «C’est vrai. La triste nouvelle est une réalité. “DJ Arafat”, mon fils est parti. Je me suis personnellement incliné sur sa dépouille ce matin. Je suis profondément affligé. C’est une lourde perte pour la culture africaine. J’adresse mes prières pour le repos de son âme. Je présente mes condoléances à sa maman, ses enfants, et toute sa famille, à nous ses fans, ainsi qu’à tous les ivoiriens. Son ouvrage et son souvenir resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Adieu L’artiste ! Adieu Didier ! ». puis : «Tous mes vœux de prompt rétablissement à la journaliste Denise Delaphafiet. Elle a notre soutien et toute notre compassion dans ces moments difficiles qu’elle traverse».

Maurice Kouakou Bandaman : «Le Ministre de la Culture et de la Francophonie présente ses condoléances à sa famille et à tous les mélomanes Ivoiriens et entend prendre toutes les dispositions de concert avec le Chef de l’Etat pour les hommages et obsèques à l’Artiste et invite tous les mélomanes à la retenue et au calme».

Toute la nation est dans la consternation oubliant les débordements de ce fils qui fait rêver toute une génération. Et  à jamais !

https://web.facebook.com/1801413346820160/videos/393080984682876/

Un génie, un  concepteur…

Il y eut un terrible enfant appelé, DJ Arafat, Yôrôbô, Commandant Zabra, Sao Tao le Dictateur, Zeus d’Afrique, Berus Sama, Daishihan. Avec le  kpankaka, le  kpangor,  le lêbêdê, le  kpadompo, la moto-moto…Et en 2015, il remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et TRACE Africa. Mais aussi les Awards de la musique d’Afrique Kora en 2012. Un pionnier du coupé-décalé, déclaré comme digne successeur de Douk Saga  qui s’est positionné avec des tubes comme Jonathan, Kpangor, Confirmation Kpangor, Lebede 2, 25 25 Arachide, Bouddha. Fils d’artistes Tina Spencer et de Pierre Huon «Wompi», Ange Didier Huon grandit quasiment seul dans un environnement scénique virevoltant. A  11 ans, il commence à flirter avec la drogue et gouter au banditisme de quartiers, mais il trouve sa voie dans les débuts du mouvement coupé-décalé, il sort une œuvre discographique qui le révèle au grand public avec le morceau Hommage à Jonathan en 2003.

Artiste, chanteur, compositeur producteur et arrangeur musical ivoirien et concepteur, il est devenu une légende. Lui, Ange Didier Huon, né le 26 janvier 1986 à Yopougon, d’Abidjan. Il a déposé le micro, le 12 août 2019 à Abidjan, à l’âge de 33 ans. Mais, il ne quittera plus jamais le cœur et l’esprit des ivoiriens, des africains et des amis du monde. L’on dit qu’il a vécu comme une étoile…Filante! Tout le monde de l’industrie musicale lui rend hommage, ledebativoirien aussi ! La légende continue de s’écrire avec Arafat DJ. Son histoire aussi…C’est l’histoire de la musique et des arts. Il a créé un dernier concept à succès appelé MOTO-MOTO, il est décédé suite à un accident alors qu’il conduisait une MOTO .

https://web.facebook.com/starkov225/videos/2236846693037156/

HERVE MAKRE

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com