Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Depuis Paris:Guillaume Soro : « Nous allons changer les choses en Côte d’Ivoire»

soro

A l’occasion d’une rencontre dénommée «Je Crush Soro» l’ex-Pan s’exprimait devant ses partisans ivoiriens vivant en Europe. Très remonté contre le pouvoir d’Abidjan, Soro Guillaume n’a pas mâché les mots.

« Je n’accepterai pas la dictature d’où qu’elle vienne», a déclaré Soro Guillaume au milieu d’un tonnerre d’applaudissements. Il poursuit : « Ceux qui disent que Guillaume Soro a changé, c’est eux qui ont changé de lunettes. Sinon moi, depuis l’Université, j’ai toujours été accroché d’abord à mes convictions. Je peux me tromper, je suis un être humain. Mais quand je pense que c’est la voie, j’y vais ».

C’est donc dans une salle chauffée à bloc que l’Ex-Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, a fait le tour de l’actualité politique ivoirienne. C’était le samedi 10 août 2019 à Paris.

Revenant sur son refus d’appartenir au Rhdp, il soutient ; « J’ai 47 ans révolus et j’entends assumer ma responsabilité. Je ne suis sous la tutelle de personne…Je suis un homme libre… ». A-t-il déclaré. Sûr de remporter les élections présidentielles de 2020, Soro Guillaume s’est réjouit de l’armement acquis par Alassane Ouattara.  « Nous sommes en train de peaufiner notre programme et je suis très à l’aise parce que si nous gagnons l’élection en 2020, dès le lendemain, je saurai exactement ce qu’il faut faire… Quand on arrivera au pouvoir en 2020, on n’aura plus besoin d’investir dans l’armement parce qu’Alassane Ouattara aura suffisamment investi dans des chars et on lui dira merci pour ça ».

soroConcernant l’organisation de ces élections, Guillaume Soro s’insurge contre la déclaration d’Alassane Ouattara lors d’une interview diffusée sur les antennes de la radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, service public) mardi soir. Selon le Président de la République, le dossier sur la réforme de la CEI «est bouclée», annonçant même la promulgation de la loi sur cette institution. « On compte sur quoi pour dire que 2020 est bouclé ? Sur les chars ? De la République ? Mais détrompez-vous, les chars de la République sont des chars impolis… Quand on est président d’un pays, on ne ferme jamais la porte au dialogue…Quand on est au pouvoir, ce n’est pas pour broyer l’opposition… Nous devons changer les choses en Côte d’Ivoire parce que, ce que je vois de mon pays, ce n’est pas ce que j’ai rêvé », a indiqué M. Soro, ajoutant « D’ici septembre-octobre, quelque chose se passera et je vous demande de vous mobiliser parce que nous devons rassembler nos forces pour changer les choses en Côte d’Ivoire ».

Lire aussi :  Abidjan-(2ème Partie)-Théophile Soko Waza : «La déception est grande…Mon rêve »

Guillaume Soro, rappelle-t-on, a démissionné de la présidence de l’Assemblée Nationale ivoirienne en Février dernier. Selon lui, pour divergence d’opinion avec Alassane Ouattara. Il se félicite d’ailleurs des résultats du premier quinquennat. « Je suis solidaire du premier mandat de Ouattara et non du second mandat… Je me suis démarqué de la gestion du parti au pouvoir RHDP, en Côte d’Ivoire. Je ne suis pas dedans » a déclaré Guillaume Soro, devenu l’un des opposants au régime d’Alassane Ouattara.

GRACE OZHYLLY

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com