Activité gouvernementaleActualité

Dossier HONG KONG:LA RÉVOLTE DES EXPERTS FACE AUX DÉSORDRE

HONG KONG LEDEBATIVOIRIEN.NET

Mettre fin au chaos à Hong Kong en temps opportun est la clé pour protéger ses fondements économiques et sociaux

Les émeutiers de Hong Kong qui ont agressé un journaliste doivent être sévèrement punis

Mettre fin au chaos à Hong Kong en temps opportun est la clé pour protéger ses fondements économiques et sociaux

HONG KONGLes manifestants radicaux et l’escalade de la violence à Hong Kong ont pesé sur le centre financier asiatique et ont compromis le bien-être de ses 7 millions d’habitants. L’aéroport international de Hong Kong en a le plus souffert récemment. Fréquenté par près de 200.000 passagers par jour, l’aéroport a été perturbé par des manifestations non autorisées provoquant l’annulation de nombreux vols.

Ce rassemblement illégal a également provoqué de sévères embouteillages sur les autoroutes près de l’aéroport et affecté le déplacement des habitants locaux. Portant des armes et des équipements de saccage, ces radicaux ont mis le feu, bloqué les routes principales et harcelé les passants. À leur passage, ils ont laissé les routes désertées et les magasins fermés dans leur sillage. Ces scènes ne sont pas conformes à l’image de Hong Kong dynamique et cosmopolite que nous avons dans nos récents souvenirs.

Les dégâts commencent à se voir. Au deuxième trimestre, le PIB hongkongais n’a augmenté que de 0,6% en termes réels en glissement annuel, les secteurs de la restauration, du tourisme et de la vente au détail étant les plus touchés. Le nombre d’arrivées de touristes ainsi que le taux de fréquentation hôtelière ont enregistré une baisse à deux chiffres en juillet. Les entreprises du secteur du tourisme ont vu leurs revenus moyens chuter de presque 80% sur un an au cours des deux derniers mois.

Ces scènes, insupportables pour toute personne éprouvant de l’amour pour Hong Kong, sont exactement ce que désirent les radicaux et ceux qui tirent les ficelles en coulisses. Regardez les régions à travers le monde qui ont connu des « révolutions de couleur » incitées par des forces occidentales. On ne peut trouver que des guerres civiles, des désordres sociaux, des conflits ethniques et des souffrances humaines.

 

Cela ne peut devenir l’avenir de Hong Kong!

Un nombre croissant d’habitants hongkongais ont brisé leur silence en se mobilisant contre la violence et exprimant leur soutien à l’application de la loi. Ils ont exprimé la volonté commune de la population de Hong Kong pour que le chaos ne dure plus L’aspiration commune de la population de Hong Kong est de cesser la violence et le chaos, afin que Hong Kong puisse restaurer l’ordre et revienne à la prospérité et l’harmonie. Sans aucun doute, toute personne faisant du mal à cette ville sera sévèrement punie par la loi et condamnée par le peuple. Le gouvernement central chinois suit de près la situation à Hong Kong.

Le gouvernement central chinois suit de près l’évolution de la situation à Hong Kong, a déclaré un porte-parole.

Yang Guang, porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d’État, a fait ces remarques sur les récents incidents violents et manifestations dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong lors d’une conférence de presse organisée à Beijing. Il a indiqué que la police de la RAS de Hong Kong avait approuvé et protégé, conformément à la loi, les manifestations pacifiques liées aux amendements de l’Ordonnance relative aux fugitifs et de l’Ordonnance d’assistance juridique mutuelle dans les dossiers criminels.

Toutefois, selon M. Yang, les activités violentes intentionnelles de certains manifestants radicaux depuis le 12 juin vont au-delà des manifestations pacifiques. Il a poursuivi que ces manifestations et incidents violents avaient duré des mois à Hong Kong, portant gravement atteinte à l’État de droit, à l’ordre social, à l’économie, à la vie de la population et à l’image de Hong Kong.  « Cette situation est désolante pour ceux qui aiment et se soucient de Hong Kong», a-t-il indiqué.

Les émeutiers de Hong Kong qui ont agressé un journaliste doivent être sévèrement punis

Le soir du 13 août, M. FUGuohao, un journaliste envoyé par le Global Times à l’aéroport de Hong Kong pour rendre compte du chaos qui règnait dans la région administrative spéciale chinoise de Hong Kong, a été séquestré, insulté et frappé par des émeutiers. L’annonce de cette nouvelle a suscité une colère générale dans toute la Chine cette nuit-là, d’innombrables personnes en ont perdu le sommeil, inquiètes du sort de M. FUGuohao et indignées des actes pervers des émeutiers.

Que ce soit en jetant des bombes d’essence sur la police, en agressant des touristes de la partie continentale de la Chine ou en frappant des journalistes, les émeutiers de Hong Kong se sont livrés à des actes de violence répétés, défiant toutes les lois et règles. Leur comportement, qui témoigne d’un mépris de la loi et de la discipline, est aussi odieux qu’intolérable. Frapper un journaliste ne mérite pas la moindre indulgence. C’est une violation de l’éthique journalistique, des droits civils et des lois et règlements. Cette violence va complètement à l’encontre des fondements de la moralité et du droit, et les émeutiers doivent être punis par la loi.

Comparée au hideux comportement de ces voyous, le sens de la justice de M. FUGuohao a été admirable. Devant la foule, il a crié : « Je soutiens la police de Hong Kong, allez-y, vous pouvez me frapper », faisant preuve de franchise et d’esprit de justice, à la fois tragique et héroïque ; quand il a finalement été sauvé, il a dit sur la civière : « J’aime Hong Kong, merci, merci », exprimant à chaque instant son amour de Hong Kong, reflétant sa magnanimité et le modèle qu’il incarne. C’est la véritable expression d’un journaliste qui aime la Chine et Hong Kong et plus encore celle d’un éclatant mépris lancé à la face des émeutiers. Nous ne pouvons que nous réjouir de voir que les forces de la justice se rassemblent. De plus en plus de gens s’opposent à la violence, se rebellent contre les émeutiers, disent non à tous les actes criminels et non à tous les éléments violents.

« Mettre fin aux émeutes et rétablir l’ordre » est aujourd’hui la tâche la plus importante et la plus urgente à Hong Kong. Dans un communiqué, la police de Hong Kong a déclaré « Ils leur ont causé un grave préjudice physique et mental» et qu’elle « mènera activement une enquête approfondie sur l’affaire, sans laisser la moindre énigme non résolue, et traduira leurs auteurs en justice ». Comme dit le proverbe, « Ceux que le ciel veut faire mourir, il les rend d’abord fous ». Ce qui attend les émeutiers, c’est, n’en doutons pas, la sanction de la loi. L’odieux comportement des émeutiers n’effraiera jamais tous ceux qui, dans le monde, ont un sens de la justice, pas plus qu’il ne fera obstacle à leur détermination de maintenir la stabilité de Hong Kong. Le bien prévaudra sur le mal, et le soleil se lèvera à nouveau sur Hong Kong !

Martin Jacques : Hong Kong ne pourra se développer qu’en faisant partie du développement de la Chine

MARTIN JACQUESLa violence et les actes de destruction il y a plus de 2 mois à Hong Kong nuisent gravement à la vie des habitants et ont perturbé l’ordre social. Ce coup dur à l’image de Hong Kong à l’international défie l’état de droit et la limite morale de Hong Kong. Lors de l’interview avec Martin Jacques, chercheur chevronné de l’Université de Cambridge et spécialiste sur la Chine, il a appelé Hong Kong à rétablir la stabilité et l’ordre et maintient que seul le respect du modèle « un pays, deux systèmes » peut garantir l’avenir de Hong Kong.»

Selon Jacques, beaucoup de problèmes de Hong Kong aujourd’hui sont causés par l’époque coloniale et seules les réformes pourront les résoudre. « Le gouvernement chinois a pris beaucoup d’initiatives favorables au développement de Hong Kong, comme la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao. Hong Kong se développera seulement en faisant partie du développement de la Chine », a dit Martin Jacques. « Hong Kong doit maintenir de bonnes relations avec la Chine continental et participer activement au développement de la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao, sinon son influence diminuera et son statut s’affaiblira par rapport à la région du sud de la Chine. Et Hong Kong ne bénéficie guère de cette situation », a dit Martin Jacques.

« L’un des problèmes de Hong Kong quand j’y vivais, c’est l’ignorance totale envers la Chine continentale, et le respect aveugle de l’Occident », a dit Martin Jacques. « Beaucoup de jeunes de Hong Kong ne veulent pas se tourner vers la Chine continentale qui se développe rapidement, mais préfèrent continuer à adorer l’Occident. Cette attitude n’est pas compatible avec celle en Asie de l’est. Hong Kong marche en sens inverse alors que la tendance générale consiste à intensifier la coopération avec la Chine », a dit Martin Jacques.

Pour Martin Jacques, ces jeunes de Hong Kong devront se rendre compte que leur avenir est étroitement lié avec leur patrie, et non pas avec l’Occident. « Hong Kong est une partie inséparable de la Chine. Le modèle « un pays, deux systèmes » offre d’énormes opportunités à Hong Kong, alors que certains Hongkongais pensent que la voie poursuivie par la Chine continentale ne pourra pas faire prospérer Hong Kong. Ils se trompent complètement », a dit Martin Jacques.

Par ailleurs, il a critiqué le soutien du Royaume-Uni et d’autres pays occidentaux pour Hong Kong. « Les propos du gouvernement britannique sur Hong Kong sont extrêmement irresponsables car la violence lors des manifestations a été ignorée », a dit Martin Jacques. « Si ce genre de manifestation avaient lieu au Royaume-Uni, la réaction serait totalement différente. L’attitude des pays occidentaux est une hypocrisie fondamentale et le gouvernement britannique est irresponsable car il soutenait à l’origine “un pays, deux systèmes” », a dit Martin Jacques.

HONG KONG LEDEBATIVOIRIEN.NET« L’avenir de Hong Kong ne se trouvera pas au Royaume-Uni, qui est en déclin maintenant. Alors pourquoi beaucoup de jeunes de Hong Kong pensent-ils que leur avenir est étroitement lié avec l’Occident ? Ils doivent changer complètement cette idée fausse et ouvrir les yeux pour voir le développement rapide de la Chine », a souligné Martin Jacques.

Les violences à Hong Kong condamnées par des experts étrangers

Des responsables gouvernementaux et des experts étrangers ont dénoncé les actes de violence perpétrés par des manifestants radicaux dans la région administrative spéciale chinoise de Hong Kong (RASHK) et ont exprimé leur soutien aux mesures légitimes prises par le gouvernement de la RASHK et la police locale pour rétablir l’ordre.

Selon Helen Sham-Ho, une ancienne femme politique australienne, la situation chaotique actuelle à Hong Kong nuit à sa prospérité, ajoutant qu’il ne faisait aucun doute que la priorité était de rétablir l’ordre et que la police avait le droit de faire respecter la loi et l’ordre.

Michael Borchmann, expert juridique et ancien responsable gouvernemental allemand, estime pour sa part qu’il est vrai que la liberté d’expression et la liberté de réunion sont protégées par la loi à Hong Kong, mais que cela ne donne pas pour autant aux gens le droit d’user de la violence pour empiéter sur les libertés des autres. Les critiques de la Chine que certaines voix ont exprimé dans les médias occidentaux sont dénuées de pertinence, a-t-il ajouté.

Pour Wilson Lee Flores, chroniqueur au Philippine Star, le chaos persistant à Hong Kong, apparemment créé par des manifestants anti-gouvernementaux et encouragé par des influences étrangères, doit être rapidement arrêté. Des mesures énergiques doivent être prises, car le chaos n’est pas seulement dommageable pour l’économie et le tourisme de Hong Kong, mais également néfaste à la prospérité de la région de l’Asie de l’Est, Hong Kong étant un important centre financier et commercial, a-t-il déclaré.

La violence à Hong Kong nuit à sa stabilité, empêche son développement, juge un expert américain

Les actes de violence commis par des saboteurs et le chaos qu’ils ont entraîné à Hong Kong nuisent à la stabilité de cette région administrative spéciale chinoise et font obstacle à son développement économique, a indiqué un expert américain de renommée mondiale. « Cela n’affecte rien d’autre que la vie du peuple de Hong Kong (…) Cela compromet la stabilité, qui est pourtant nécessaire pour le développement », a déclaré Robert KUHN, président de la Kuhn Foundation, dans un entretien à Xinhua.

MARTIN JACQUES« Je ne pense pas que cela serve, dans quelque cas que ce soit, les intérêts du peuple de Hong Kong », a-t-il ajouté. Qualifiant Hong Kong d’un « des meilleurs endroits au monde » pour faire des affaires, M. KUHN a fait remarquer que cette violence sème le chaos à Hong Kong et “porte atteinte à sa stabilité, à son état de droit, à sa capacité à poursuivre tous les développements que Hong Kong a connus depuis des années”. « Hong Kong a été le véhicule par lequel les investisseurs étrangers et les entreprises ont fait des affaires en Chine », a dit M. KUHN, ajoutant que la rétrocession de Hong Kong en 1997 avait fait la preuve « de l’intégrité territoriale et de la grande civilisation de la Chine ».

Faisant état des rassemblements illégaux survenus mardi soir à l’aéroport international de Hong Kong, au cours desquels deux citoyens de Chine continentale ont été malmenés et détenus de façon illégale, M. KUHN a affirmé que cela était « vraiment extrême » et « tout simplement inacceptable ». Notant que le gouvernement central chinois avait respecté le principe « un pays, deux systèmes », il a estimé qu’il était important de comprendre que « les autorités centrales feront tout leur possible pour soutenir le gouvernement local ».

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com