Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueSociétéUrgences

Côte d’Ivoire:Soulagement total de l’Eglise catholique  après l’arrestation du suspect n°1 dans l’assassinat à Ste Cécile

Ste Cécile LEDEBATIVOIRIEN.NET

Le dossier de l’assassinat de la secrétaire de l’église Sainte-Cécile connait une avancé notable avec l’arrestation de quatre ( 4) suspects déférés devant le parquet au nombre desquels, l’auteur du crapuleux crime, Niamke Tchi Heiman Anderson. C’est ce qu’indique le Procureur de la République Adou Richard Christophe.

La secrétaire de la paroisse Sainte-Cécile des 2 Plateaux-Vallons, Faustine Brou qui devrait faire valoir ses droits à la retraite en décembre 2019, après un joyeux service  à la communauté. Son sourire radieux ne pourra plus réjouir les visiteurs et fidèles chrétiens de ladite paroisse. Même si l’arrestation des présumés suspects semble un soulagement pour tous, le curé, René Agbo et la communauté catholique est encore sous le choc dans cette paroisse vieille de 25 ans.

Comme l’indique le communiqué du Parquet d’Abidjan-Plateau, le samedi 10 août 2019, aux environs de 12 heures, dame BROU N’GUESSAN Faustine, secrétaire à l’Eglise catholique Sainte Cécile des Deux Plateaux, était retrouvée inconsciente dans son bureau, baignant dans une mare de sang. Alertés, les éléments de police du commissariat du 12e Arrondissement se transportaient immédiatement sur les lieux et ouvraient une enquête.

Le lendemain dimanche, poursuit le parquet, l’infortunée dame rendait l’âme sans avoir pu expliquer les circonstances de son agression. La police criminelle instruite à l’effet d’élucider le crime, faisait établir par un témoin présent sur les lieux le jour des faits, un portrait-robot du présumé auteur, et parvenait à obtenir d’autres informations cruciales. Exploitant les données ainsi recueillies, les éléments du CCDO procédaient à l’interpellation du nommé NIAMKE TCHI HEIMAN ANDERSON, retrouvé en possession du portable de la victime et formellement reconnu par le témoin oculaire.

Lire aussi :  3ème mandat de M. Ouattara: la société civile ne partage pas son interprétation de la Constitution

Soumis à un interrogatoire par les enquêteurs, il finissait par avouer avoir volontairement donné la mort à la victime à l’instigation de deux personnes. Niamke Tchi Heiman Anderson et trois autres personnes mises en cause ont été déférés, le lundi 26 août 2019 au Parquet et immédiatement placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction. «Les faits, d’une extrême gravité, sont qualifiés de vol avec violences, association de malfaiteurs et d‘assassinat, et sont passibles de l’emprisonnement à vie», conclue le procureur de la République.

Certainement qu’avec le coup de la police criminelle et du parquet, les activités paroissiales suspendues, depuis le dimanche 11 août, reprendront.

H. MAKRE

Ste Cécile LEDEBATIVOIRIEN.NET

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com