Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

TONKPI RHDP : les cantons toura et gama seh de Biankouma main dans la main avec Albert Flindé

rhdp tonkpi

La démonstration qu’ils préparent pour le 5 octobre prochain à Danané 

Le président du mouvement politique Tonkpi RHDP 2020, le ministre Albert Flindé, accompagné d’une forte délégation, a effectué dans la journée du mercredi 18 septembre 2019, une visite aux chefferies traditionnelles du département de Biankouma. Cette deuxième étape de la tournée du conseiller spécial du premier ministre Amadou Gon, intervient dans le cadre du report du giga meeting de soutien aux actions du Président Alassane Ouattara et à son Chef du Gouvernement, au 5 octobre prochain, initialement prévu, le 21 septembre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au menu des échanges, les raisons du report de la cérémonie d’hommage au Chef de l’Etat ivoirien. A ce titre, le ministre Albert Flindé a rassuré les dépositaires de la culture Dan de Biankouma, sur les raisons qui ont emmené le comité d’organisation à reporter au 5 octobre prochain, cette grande messe dédiée à tous les Houphouëtistes de la région du Tonkpi : « Il est question pour nous de relever le défi de la mobilisation. Nous attendons à Danané le 5 mai prochain, plus de 10 000 participants. Ne prêtez donc pas attention à ses oiseaux de mauvais augures, qui profitent de ce report pour intoxiquer la population ». A-t-il déclaré à la notabilité.

Le chef canton Toura de Biankouma, sa majesté Cheick Amala, a exprimé son satisfécit au président du mouvement Tonkpi RHDP 2020, pour avoir entrepris une tournée au lendemain du report de cette cérémonie d’hommage. Pour lui, maintenir la flamme de la mobilisation sur le terrain, consisterait à décourager les détracteurs du parti unifié : « Le peuple Toura est un peuple fier et digne. Notre engagement pour la cause d’une personne n’est entaché d’aucunes irrégularités. Soyez-en rassuré, le canton Toura de Biankouma se déportera le jour-J à Danané, pour exprimer toute sa gratitude au président Alassane Ouattara ». A-t-il promis.

Lire aussi :  Abidjan-post-crise électorale : les tueurs  de Novotel bientôt connus

Le canton GAMA SEH, représenté par son chef suprême, KOUI GON Emile, n’a point voulu rester en marge de cette série d’allocutions : « Cette cérémonie d’hommage au président Alassane Ouattara, sera l’occasion pour lui exprimer toute notre reconnaissance, en ce qui concerne la nomination de notre enfant, le général Vagondo en tant que ministre de la sécurité et de la protection civile. Le canton GAMA SEH comporte à lui seul plus de 100 villages regroupés en 14 tribus. Ils iront tous à Danané le 5 mai ». A-t-il rassuré.

                                                 David Gogbé

                                                envoyé spécial

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com