Activité gouvernementaleActualitéPolitiquePolitiques

Abidjan : Sant’Egidio : «Oui à la prière  pour la paix Abidjan 2019» répondent religieux et société civile

«Encourager au «dialogue» reste un long processus, pour la paix. Mais les ivoiriens sont en passe de  le réussir. C’est pourquoi, leaders religieux, acteurs de la société civile devront par des engagements fermes construire la culture de la paix par leurs actions qui vont de  l’appel à  la cohésion à une adhésion totale à l’effort de la recherche de la paix par tous. Et nous devrons  nous dire : «Nous sommes responsables de l’avenir, donc de la paix en Côte d’Ivoire». Déclaration du chef de l’Eglise du Christianisme Céleste diocèse de Côte d’Ivoire, l’Assistant Vénérable Supérieur Evangéliste Kanon Luc, à l’ouverture du programme de la journée de prière pour la paix en Cote d’Ivoire initiée par la Communauté de Sant’Egidio.

Ce sont plusieurs réflexions sur la problématique de la paix qui sont initiées du vendredi 4 au dimanche 6 octobre 2019 à Abidjan par la Communauté de Sant’Egidio, organisation mondiale qui s’est donnée  pour vocation de rechercher la paix par toutes les voies par sa promotion dans le monde. Trois grandes tables rondes autour des thématiques : «Engagement  de tous  pour  la paix : quelles implications ? » ; « Religieux et société civile : construire les chantiers de  la paix » ; «Quelle contribution de la jeunesse a l’édification d’une société de paix ? », sont abordées par des religieux, des acteurs de la société civiles et des hommes de médias.

Selon les différent intervenant et panélistes, depuis avril 2011 à octobre 2019, le chemin parcouru pour  conquérir la paix, surtout dans  les cœurs s’est considérablement améliorée en Côte d’Ivoire. Mais voilà que ce pays est en passe de  replonger dans  un contexte préélectoral craint  avec la présidentielle de 2020 en souvenir de la crise  postélectorale de 2011. Une période qui pourrait certainement être marquée de tensions et qui invite donc à une alternative, face  à la perspective du chaos redouté. Ce qui passe selon le président de  la Communauté de Sant’Egidio Adon Georges, par un cadre de réflexion et même de prière.

Un engagement qui  appelle à l’implication et la contribution de tous. Religieux, société civile et jeunesse. Religieux,  société civile et jeunesse, pour construire les chantiers pour l’édification d’une société de  la paix avec l’implication de tous.

 

Les échanges de la première journée sur la paix qui s’étendent sur trois jours ont  permis aux leaders d’opinion que sont entre autres,  l’Assistant Vénérable Supérieur Evangéliste KANON LUC, chef du diocèse Côte d’Ivoire de l’Eglise du Christianisme Céleste, Dr Marie Kodjo de la Commission nationale des droits de l’homme, l’Abbé Norbert Eric Abekan de l’Eglise Catholique, de l’Imam Cissé Djiguiba du Cosim représenté par Coulibaly Sibiri, Directeur Exécutif Fondation Djiguiba et du représentant de la Convention de  la société civile ivoirienne, de consolider le plateformes d’alerte sur la préservation de la paix en Côte d’Ivoire. La prière étant une activité principale de la communauté de SANT’EGIDIO, elle s’est appropriée l’initiative portée par le Pape Jean Paul II qui en 1986 en pleine guerre froide, a appelé les leaders religieux du monde à se rassembler pour prier pour la paix. En Côte d’Ivoire, elle, la communauté  de SANT’ EGIDIO entend impliquer toutes les forces par une prière pour la paix sur le modèle de la prière de la paix  internationale.

AVSE. KANON LUC

«L’engagement nous invite tous à nous inscrire dans la voie du contrat social pour la consolidation de la paix en éloignant les risques de confrontation. Et bâtir cet environnement d’absence de conflit ou de guerre pour un  avenir définitif où les antagonismes menant au conflit disparaissent. Les ivoiriens aujourd’hui dans un contexte post conflit, devront transformer l’expérience des crises  soutenue de soif de vengeance, en un instant de guérison individuelle et collective qui conduit au retour  à la vie  normale. Car encourager au dialogue reste un long processus, pour la paix et les ivoiriens sont en train de réussir a-t-il conseillé», précisera à cette effet, le révérend Assistant Vénérable Supérieur Evangéliste Kanon Luc.

La recherche des voies pour la paix durable en Côte d’Ivoire démontre que la consolidation de la reconciliation demeure un acquis à préserver. Pour la Communauté de Sant’Eglidio, tous les acteurs tant nationaux qu’internationaux doivent rechercher touts les chemins  de la paix pour une Côte d’Ivoire paisible ! C’est pourquoi elle appelle  à LA PRIERE  POUR LA PAIX ABIDJAN 2019.

HM

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com