Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueSociétéUrgences

Drame à la tournée de Gon Coulibaly à ouest : des participants et militants RDR dépouillés et séquestrés par des coupeurs de route

GON COULIBALY A L'OUEST ET COUPEUR DE ROUTE LEDEBATIVOIRIEN.NET

La grosse frayeur des filles de la délégation de peur de viol

S’il y a encore des personnes qui de loin n’oublieront pas de sitôt la tournée du Premier Ministre, Amadou Gon dans les régions du Guénon et du Cavaly, c’est bien les membres de la délégation du RJC RHDP.  Ayant tout mis en oeuvre pour marquer le coup par de puissants cris d’hommage au haut serviteur de  la république, ils ont été marqués dans leur expédition ouest ivoirien. Cette délégation a vécu des moments terribles entre 1 heure du matin et 5 heures dans la foret sur le chemin, sous la pluie, sous l’action des coupeurs de route, avant même le début de la tournée de Gon Coulibaly. L’enquête est ouverte aux fins d’appréhender ces coupeurs de route. Ces bandes armées qui dépouillent les voyageurs, refont surface dans le paysage sécuritaire ivoirien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toutefois, la tournée du Premier Ministre, ministre du budget et du portefeuille de l’État, son excellence, Amadou Gon Coulibaly dans les régions du Guémon et du Cavally les 3, 4 et 5 Octobre 2019 a été une des plus satisfaisantes. Et ce, au regard de la grande mobilisation des populations des deux régions pour accueillir l’illustre hôte de la circonstance d’une part et du bilan chiffré et épatant à mi-parcours des actions de développement et d’amélioration des conditions de vie réalisées par le Chef de l’État, Alassane Ouattara et son gouvernement en faveur des populations des régions du Guémon et du Cavally d’autre part.

Cependant, un fait et non des moindres s’est produit au cours de la visite du Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly. Il s’agit du braquage par des coupeurs de route du convoi de la délégation du Réseau des Jeunes Cadres – RHDP en partance pour les régions du Guémon et du Cavally afin de prendre part aux différents meeting de la tournée du Premier Ministre. En effet, le vendredi 4 octobre 2019, la délégation du RJC RHDP qui avait à sa tête son charismatique président national Ali Ouattara a été agressée par des individus en cagoules et armés aux environs d’1 heure 20 minutes du matin entre Issia et Guessabo plus précisément entre les villages de Boukarikro et Dangbé.

Les malfrats ont pu immobiliser le véhicule de la délégation qui roulait à vive allure à l’aide d’un tronc d’arbre qu’ils ont subitement déposé sur la chaussée. Le chauffeur, après avoir brusquement freiné, a tenté de les échapper par une marche-arrière mais trop tard. Il fut rattrapé par les délinquants. Ils étaient surexcités et la manœuvre du chauffeur les a plus irrité au point où les occupants du véhicule pouvaient entendre ceci :“Donc tu veux dire que c’est toi qui est fort quoi?”.

Les braqueurs, au nombre de sept personnes, ont conduit le véhicule de la délégation dans une plantation d’hévéas très loin de la voie afin d’opérer tranquillement sans attirer l’attention des forces de sécurité et des probables voyageurs qui emprunteraient la route à cette heure précise. Durant près de deux heures, les délinquants ont séquestré les passagers du véhicule dans cette plantation d’hévéas. Ils les ont passé à tabacs puis les ont dépouillé de leurs téléphones portables, leur argent, leur provision de nourriture et même leurs vêtements.

Les femmes qui faisaient partir des passagers ont faillit être victimes de viol. Les braqueurs ne se sont pas empêchés de lancer les propos suivants à leur départ après leur forfait :”C’est vous qui supportez Alassane non! vous allez voir en 2020, ce que nous allons vous montrer au deuxième tour. A cause d’Alassane Ouattara; Nous on a plus de forêt donc on va prendre pour nous avec vous comme ça“. C’est à 4 heures du matin que la délégation a pu quitter la plantation d’hévéas sous une pluie diluvienne pour reprendre la route en direction de Guiglo. Après, la tournée du Premier Ministre, la délégation a pu faire une déposition le samedi 5 octobre 2019 au poste de gendarmerie d’Iboguhé. Votre serviteur était de cette mésaventure.

H. KARA

Envoyé spécial

 

© 2019, herve_makre. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com