Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Abidjan: La ‘‘4e Voix, la Voix Des Sans Voix’’ dit non à l’injustice et annonce de grandes actions   

Secoués par l’injustice, la violation des droits de l’homme, la situation misérables des citoyens, et les promesses non tenues par le régime d’Abidjan, pour le bien être de la population ivoirienne, les porteurs de voix se sont réunis dimanche 13 octobre 2019 à Angré-Cocody afin de la mise route des stratégies la  démarche pour le changement du quotidien des  populations. Ce qui passera par la conquête de l’égalité et la justice. La 4ème Voix, la Voix Des Sans Voix est cette plateforme de réflexions impliquant  formations politiques et acteurs de  la société civile pour faire face aux maux qui mettent en mal la société ivoirienne et par ricochet, le bien-être des citoyens.

Ils sont 36 fédéraux d’environ 36.000 porteurs de voix membres de la ‘‘4e Voix, la Voix Des Sans Voix’’ réunis en séance de travail, le weekend à Abidjan Cocody, qui ont dit non à l’injustice. Répartis sur le territoire national avec plusieurs sections implantées au plan national  et à l’international, ils ont été mis en mission par le porteur de voix en chef,   Théophile Soko Waza,  président de ‘‘La 4ème Voix, la Voix Des Sans Voix’’, afin de dénoncer les injustices sociales partout. Ils ont élaboré des plans d’attaque pour la réussite de leur projet. «Nous devons défendre les opprimés en dénonçant les problèmes et les difficultés auxquels sont confrontés les populations ».

Le président de la 4ème Voix, la Voix Des Sans Voix invitent ‘‘les porteurs de voix’’ à conquérir le terrain afin d’expliquer sa conception aux populations partout dans le monde entier. ”Il faut tisser des relations avec toutes les organisations nationale et internationales. Il nous faut recruter de nouveaux membres et procéder à leur formation tout. Car c’est avec tous que nous devons et  pouvons changer les choses en Côte d’Ivoire. La défense de l’opprimé doit notre cheval de bataille afin de  parvenir  à une société démocratique. Mais c’est l’affaire de tous les assoiffés de  justice. Et  La 4ème Voix, la Voix Des Sans Voix doit être le nouveau fer de lance contre l’injustice en Côte d’Ivoire’‘ indique Théophile Soko Waza.  A sa suite, le vice-président Abenan N’cho a exhorté l’Assemblée à la prise de dispositions nécessaires pour dénoncer les tares de la société ivoirienne. Le directoire constitué du président et des vice-présidents a annoncé un  vaste programme de rencontres et de meetings.

Lire aussi :  CIV-Médias: lepointsur.com a un nouveau Directeur de Publication

HM & Hortense Loubia Kouamé

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com