Activité gouvernementaleActualitéEconomie & FinancesSociétéUrgences

Développement local : Assandrè  veut compter sur ses potentialités énormes en Côte d’Ivoire

ASSANDE

Assandrè, village situé à une dizaine de kilomètres de Sakassou a abrité récemment ses premières journées socioculturelles. Ces moments de retrouvailles ont permis aux jeunes de prendre conscience des potentialités de leur terre natale pour se dire que l’on peut réussir en restant chez soi.

C’est pourquoi, Konan Richmond Stéphane, président du comité d’organisation de  ces journées s’est réjoui de l’engouement et l’intérêt des populations pour cette première édition en disant ceci : « Le bilan est positif, nous sommes fiers de l’unité et la cohésion manifestées par les fils et filles d’Assandrè. Ce qui prouve que nos populations ont souvent besoin de s’égayer après les dures périodes de travail ».

Kouamé, président de la mutuelle de développement économique et social  d’Assandrè (MUDESSAN) a proposé une nouvelle approche face aux défis liés au développement. Pour aborder le chemin de l’émergence ouvert par le gouvernement, il dit ceci : « L’Etat a trop de défis à relever, nous devons compter sur nous mêmes d’abord avant de tendre la main aux  autres, car énormes sont nos potentialités ». Yoboué Kouamé a indiqué que ces journées ont pour but de permettre aux jeunes de s’exprimer librement et témoignent de l’engagement de la mutuelle envers leur épanouissement. Profitant de l’occasion, le président de la MUDESSAN a lancé un message à tous les parents d’Assandrè par ceci :

« Le développement n’est pas seulement à Abidjan, il est aussi local. Nous entendons réaliser par nos modestes moyens quelque chose de durable pour vous ». L’administrateur des services financiers a également promis de poser la première pierre d’un foyer polyvalent pour la formation des jeunes filles aux métiers de la couture, la coiffure etc. Selon lui, de nombreuses jeunes filles sans aucune formation sont obligées de s’adonner à des pratiques immorales et sont livrées à elles-mêmes. Il faut noter que ces premières journées socioculturelles qui ont débuté le lundi 12 Août 2019 ont été meublées par un tournoi de maracana, des prestations artistiques  et des danses traditionnelles dignes du pays Walèbo.

Lire aussi :  Abidjan-Affaire élection au Gabon : craignant la foudre du palais présidentiel dame Diané Touré s’en lave les mains et nie tout

Ford Raymond GUEÏ

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com