Activité gouvernementaleActualitéSociété

Côte d’Ivoire : les professionnels des médias se mobilisés pour la lutte contre le cancer du sein 

La 3ème édition des journées de mobilisation des médias contre le cancer du sein (JMMC) s’est tenue récemment à Cocody sous le haut patronage du vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan. Il faut savoir que les statistiques de 2000 à 2012 sur le cancer en Côte d’Ivoire ont connu une hausse considérable. A ce jour, on dénombre plus de 2000 cas par an avec  51% de décès. Dans ce lot, le cancer du sein figure en première ligne de ceux contractés par les femmes.

Un tueur silencieux qui  peut tout de même se vaincre suite à un dépistage précoce. C’est l’objectif  de la célébration  des journées de mobilisation contre ce fléau  qui engagent les professionnels des médias pour une sensibilisation permanente des populations. Pour cette édition, le thème choisi est : « Briser le mythe du cancer du sein se situe dans la plateforme dénommée «Octobre rose », mois dédié à la sensibilisation internationale contre le mal. A la cérémonie officielle, Léa Muriel Guigui, responsable de l’ONG Echos Médias, initiatrice de ces journées a rappelé que l’idée est née suite à un constat portant sur un déficit en matière d’informations sur le mal. «1 femme sur 2  en Côte d’Ivoire consulte tardivement .C’est pourquoi, selon elle, il ya plus de 1000 cas de décès occasionnés par le cancer du sein ».

Malheureusement,  ces  femmes décèdent par ignorance. Nous  avons ressenti  tout de suite un déficit en information en tant que professionnel des médias. Nous jouons un rôle essentiel au sein de la société, nous  avons un devoir de divertir et surtout d’informer. C’est pourquoi, nous avons pris notre bâton de pèlerin  pour sensibiliser les femmes au dépistage précoce. Quant au vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan , haut patron de ces journées ,il a exhorté à une prise en charge précoce du cancer pour une meilleure prise en charge. Pour sa part, il a assuré que le gouvernement compte accroître la capacité des centres existants avec la création de nouveaux espaces.

Lire aussi :  CAFÉ-CACAO-: NIABLÉ EN FÊTE CE  SAMEDI AVEC GUILLAUME SORO POUR LE MEILLEUR PRODUCTEUR KADIO MOROKRO 

« L’Etat de Côte d’Ivoire va construire un centre régional de référence de radiothérapie et d’oncologie médicale à Grand –Bassam d’un coût de 80 milliards de f cfa. Il sera bâti sur une superficie d’environ 5 ha avec une capacité d’accueil pour les hospitalisations de 200 lits. Il  sera doté également de salles d’opération et des équipements de haut niveau pour le diagnostic précoce et la prise en charge complète de tous les cancers ». Mais avant le ministre de la santé et de l’hygiène publique a  indiqué  que  le gouvernement  inscrit cette pathologie au rang des priorités nationales. Il en veut pour preuve la  création depuis 2012, du centre national de lutte contre le cancer et plusieurs projets majeurs pour arriver à bout de cette gangrène qui constitue un véritable problème de santé publique en Côte d’Ivoire.

Ford Raymond GUEI

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com