Activité gouvernementaleActualitéArt & CultureSociétéUrgences

Dédicace- ‘’Le Sans-Papier’’ : un condensé de sagesse de  Silué Boloba qui interpelle face à l’ingratitude

« Le Sans-Papier Ingrat », tel est le titre de l’ouvrage que vient de publier Silué Boloba. Editée par les Editions Balafon, cette œuvre a été présentée récemment en présence des parents, amis et connaissances et les amoureux du livre à la rotonde de la Caistab au Plateau. L’auteur amène d’abord le lecteur à comprendre que l’Afrique, notre continent en dépit des images alarmistes diffusées à travers les médias possèdent des valeurs trouvables nulle part ailleurs.

En Afrique, l’enfant qui naît à toute la communauté qui se charge de veiller sur son éducation bien qu’ayant sa famille biologique. Les sages nous enseignent qu’li faut obéir aux aînés pour bénéficier de leurs bénédictions qu’on peut même qualifier de divines. Mais malheureusement, ces valeurs qui constituaient des trésors en Afrique ont disparu pour un monde totalement déshumanisé. C’est toute cette panoplie de vertus perdues de nos mœurs que Silué Boloba tente de faire revivre pour nous montrer le chemin de la reconnaissance en tournant le dos à l’ingratitude. Toujours ancré dans la tradition parce qu’initié aux bois sacrés, et avec  la même tonalité, le même style, le même humour, l’auteur revisite ses personnages auxquels  s’ajoutent de nouveaux, encore cocasses dans des scènes comme celles au tribunal lors du procès.

Le tome 2 se démarque particulièrement par l’énumération des sempiternels maux qui minent la gestion des entreprises publiques en Afrique et, par ricochet, retardent le développement économique du continent. Silué Boloba, est né le 01 Janvier 1968 à Dagba, sous-préfecture de Sirasso au nord de la Côte d’Ivoire. Il est diplômé du programme de 3ème cycle interuniversitaire de l’université Félix Houphouët Boigny avec une spécialité en Economie des Ressources humaines- option Economie du travail. Passionné de culture initié au Poro dans les forêts sacrées de Napié et de Dagba dans le Kofigué. Il est le président de l’ong wafy, spécialisée dans la promotion et la vulgarisation des Alliances interethniques. Il est l’organisateur du premier festival culturel des Alliances interethniques.  Encore une fois, il invite le lecteur à se délecter des propos tantôt hilarants, tantôt pathétiques, à travers de fréquents dialogues. Ce roman est un condensé de sagesse, qui peut servir de bréviaire à la jeunesse d’une société dont la morale va à vau-l’eau.

Ford Raymond Guei.

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com