Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueSociété

Côte d’Ivoire : un souci de pros Ouattara et pros Soro Guillaume dans les Forces armées?

Les ivoiriens doivent-ils craindre le syndrome des crises militaro – politiques des années 94-99 et 2000 – 2002 ?  L’aide de camp de Soro Guillaume a-t-il ouvert officiellement «les hostilités» ?  Autant de questions auxquelles les ivoiriens voudraient avoir des réponses pour leur quiétude. À l’analyse de l’explication de l’état major général des armées au sujet de la désertion du commandant Fofana Abdoulaye, la rupture entre Ouattara et Soro prend une  tournure. 

 

Cette Ordonnance N°2018-515 du, 30.05.2018 portant sanctions administratives applicables aux militaires.

Article 3. Tout militaire totalisant plus de 15 jours de désertion ou 90 jours de prison sur deux années civiles consécutives, est radié des effectifs.

Le Cdt Fofana Abdoulaye a été porté: absent à partir du 20 mai 2019, après plusieurs rappels à l’ordre. Déserteur à compter du 27 mai 2019, soit 6 jours après, conformément à la procédure. Il totalise 150 jours de désertion au moment de sa révocation. 10 fois plus que le délai de 15 jours inscrits dans la loi, comme pour lui accorder un délai de grâce.

Le Cdt FOFANA était informé de chaque étape de la procédure et plusieurs de ses chefs et amis ont essayé de le ramener à la raison. À tous, il a toujours répondu qu’il avait fait un choix. Les règles sont applicables à tous les militaires. Officiellement, l’aide de camp de l’ex-Président de l’Assemblée est le Commandant Kouassi Jean-Baptiste dit JB. C’est cet officier qui a été retenu par Soro Guillaume lui-même.

Cdt Fofana Aboulaye n’ayant pas été retenu, devait rejoindre comme tous les autres : Colonel YEO, Colonel COBO, Colonel Ouattara Famoussa, Commandant Hermann de la Gendarmerie, ainsi que tous les Sous-officiers et militaires non retenus sur la liste transmise par les services de sécurité du Président de l’Assemblée Nationale. Le Cdt FOFANA ABOULAYE est le seul parmi tous ceux-ci à être en position de désertion. Tous les autres ont rejoint leurs unités (garde républicaine et gendarmerie). FOFANA est aperçu dans cette position de désertion dans la suite de l’ex-Président de l’assemblée nationale en tournée en Europe. Sans ordre de mission, sans titre de permission, sans autorisation de sortie du territoire à laquelle sont soumis les militaires. A l’observation, peut-on raisonnable soutenir que le gouvernement procède à un nettoyage des pros-Soro Guillaume dans l’armée ?

H.KARA

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com