Activité gouvernementaleActualitéEconomieEconomie & FinancesPolitique

fiscalité-TSE: les entreprises en Côte d’Ivoire littéralement roulées dans la farine

Les entrepreneurs de la Côte d’Ivoire semblent être littéralement roulés dans la farine par les administrateurs de la CGE CI et le gouvernement ivoirien sur la promesse, il y’a trois ans, de suspendre l’application de la TSE le 31 décembre 2019.

La Taxe Spéciale d’Équipement (TSE) a été créée en 2001 pour financer, sur une période de trois ans, le programme d’investissement de la Direction Générale des Impôts (DGI) de Côte d’Ivoire. C’est une taxe qui «... n’en finit pas d’être imposée aux entreprises. La fin de son application, bien de fois adoptée, joue l’Arlésienne, échéance après échéance. Le rétropédalage en la matière, valant, sur un plan purement financier, son de milliards de FCFA ». Source Financial Afrik du 04 Novembre 2019.

La TSE est une manne de plus de 25 milliards dont l’État de Côte d’Ivoire ne voudrait pas se priver maintenant. Et la faîtière des grandes entreprises (CGE CI) en a pour sa rançon dans sa complicité avec le gouvernement ivoirien pour maintenir cette disposition fiscale spéciale. Elle engrange des mains du gouvernement, chaque année, la somme en moyenne de 4 à 5 milliards de FCFA. Le patronat en a la pleine gestion même si ce fond est supposé être au bénéfice des entreprises du secteur privé. Rappelons qu’en 2018, selon le ministère délégué auprès du premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État, la TSE a généré environ 17 milliards et elle devrait excéder les 20 milliards en 2019.

En 2020, les prévisions de recettes annoncent une manne de 27 à 30 milliards pour les prélèvements fiscaux relatifs à cette taxe. Au regard de cette situation, le patronat ivoirien (CGE CI) serait à la manœuvre auprès du gouvernement pour la pérennisation de cette taxe. Car, dit-il « même dans les pays avancés, des prélèvements fiscaux sont effectués sur les entreprises pour financer leur organisation patronale ».

H.KARA

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com