Activité gouvernementaleActualitéEconomie & FinancesPolitiqueSociétéUrgences

3e Edition des JNCE : de Korhogo, San Pedro à Man: la CIE, un acteur majeur du développement des régions de Côte d’Ivoire

jnce MAN CEI LEDEBATIVOIRIEN.NET

Présente aux deux précédentes éditions des Journées  Nationales des Chefs d’Entreprises (JNCE), Korhogo et San-Pedro, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité-CIE a été l’une des  attractions de  la 3ème édition  qui s’est tenue à Man, dans la Région du TONKPI, du 25 au 27 octobre 2019. Elle se sent concerné partout où l’on parle de développement des entreprises et des régions en Côte d’Ivoire. Ce qui explique sa participation aux JNCE avec présentation de ses produits et services mis à la disposition des populations et des opérateurs économiques dans leurs activités.

CIE DG LEDEBATIVOIRIEN.NETAvec plusieurs activités, en marge des JNCE de Man, qui sont allées des rencontres avec les acteurs économiques de la région, à la présentation du Programme électricité pour tous (Pept), ainsi qu’à l’accompagnement des couches sociales défavorisées, l’approche de la CIE auxdites Journées a été une véritable plateforme de partage d’expériences. Par ses activités, cette entreprise a décidé de se rapprocher de plus en  plus des  populations qu’elle sert. Sa vision a été portée par le Directeur général Adjoint, Mathias Kouassi et le Directeur Marketing, Guillaume Bédié.

«La CIE met l’accent sur la qualité du service et rassure les chefs d’entreprises et populations »

Saisissant cette opportunité de rencontre, la  Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) s’est engagée par la voix de son directeur général adjoint en charge du pôle distribution et commercialisation à offrir de meilleurs services pour accompagner les entreprises qui envisagent de s’installer dans la région du Tonkpi.

«Les entreprises qui vont naître dans les régions ont besoin d’électricité. Sans électricité, il n’y a pas de développement. C’est la raison pour laquelle nous sommes constamment présents aux Jnce, pour accompagner les entreprises qui vont voir le jour dans les différentes régions. Ces entreprises trouveront sur place des personnes bien formées pour bénéficier de tous les précieux conseils et des meilleurs services». Lors du panel portant sur les «infrastructures d’accompagnement», le Dga Kouassi Mathias a confirmé les investissements en cours : « Le gouvernement est en train de mettre tout en œuvre pour que Man soit loin de la zone rouge. Il a lancé un vaste programme, à ce titre. Donc, le réseau dans la région est en train d’être renforcé. Le maillage est fait de telle sorte que la localité sera renforcée ».

jnce MAN CEI LEDEBATIVOIRIEN.NETLe DGA Mathias Kouassi s’est voulu rassurant relativement aux infrastructures de distribution : «Une chose est d’avoir la production, le transport mais une autre est d’avoir les infrastructures de distribution pour donner le courant partout. Il y a deux départs pour Man. Le seul souci c’est que le câble ne suffit pas.  Le bouclage pouvait bien se faire, nous avons des fournisseurs qui donnent des câbles mais pas en quantité et qualité voulues».

La qualité du service dans les départements

Partant, le directeur marketing de la CIE Guillaume Bédié à cette troisième édition des JNCE a éclairé les entrepreneurs et les populations sur  les activités que mène sa structure. Ainsi, indique-t-il, dans l’optique de donner l’accès à l’électricité de façon gratuite, plusieurs équipes ont été déployées sur toute l’étendue de la région du Tonkpi pour la promotion de paiements digitaux, notamment le paiement par voie électronique (mobile money). «La Compagnie Ivoirienne d’Electricité a un programme d’accompagnement des populations dans le cadre du programme d’électricité pour tous (PEPT) que le gouvernement a lancé. Et donc nous accompagnons les populations. Nous donnons l’électricité aux populations les plus défavorables dans le milieu rural de façon gratuite comme l’a institué le gouvernement dans son programme », explique le directeur marketing de la CIE.

Parlant de la qualité du réseau basse tension à Man avec des quartiers mal desservis et des branchements anarchiques, rendant la qualité du courant faible, il rassure que ce sera un lointain souvenir avec l’extension du réseau électrique dans  29 quartiers : «Les choses sont en train de changer un peu un peu avec l’éclairage public à Man. La qualité de service dans le département de Duekoué est en deçà à cause des plantations d’hévéa qui jonchent les lignes de transport d’électricité. Nous sommes en discussion avec les planteurs pour voir comment on va procéder pour couper ces plants.  Cette situation est similaire dans le département de Zouan-Hounien et de Toulepleu où les bambous de chine causent énormément de problème et le réseau libérien mal entretenu qui perturbe. Au Liberia, ils ne font pas d’élagage comme nous le faisons ici».

Réduction  du temps moyen de coupure d’électricité

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Selon des indicateurs internationaux le temps moyens de coupure en Côte d’Ivoire est de 19 heures par an. Le temps moyen de coupure à  Man est compris entre  5 heures et 10 heures. Contrairement aux autres régions qui sont dans les 20 heures et plus. Les solutions pour améliorer l’exploitation est l’élagage par le départ ouest au mont Tonkpi et le changement du câblage. « Il y a un système d’automatisation mise en place depuis l’an dernier. Nous restons à Abidjan pour allumer et éteindre les lampes. Nous avons aussi la possibilité de voir combien de lampes éclairent ou pas. Tout est sous contrôle. Il y a de gros investissement que l’État est en train de faire pour que Man soit dans la zone blanche. Un vaste programme est lancé. Le réseau de Man est en train d’être renforcé. Le réseau sera tellement maillé que Man sera dans la zone blanche», indique Mathias Kouassi, qui semble avoir répondu aux attentes des populations à ces journées.

jnce MAN CEI LEDEBATIVOIRIEN.NETPlacées sous le haut patronage de Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef du Gouvernement, ces Journées  Nationales des Chefs d’Entreprises (JNCE) ont été l’espace d’une  promotion et de développement de véritables pôles économiques compétitifs, structurés autour des métropoles régionales. Tout est donc, structuré pour  que les populations et opérateurs économiques en Côte d’Ivoire soient  rassurés du service  fourni par la CIE. Après ces journées, les  opérateurs de  la région du Tonkpi semblent  plus que rassurés.

HERVE MAKRE

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com