Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Abidjan :l’opposant burkinaB2  Zéphirin Diabré communie avec ses militants vivant en Côte d’Ivoire

Le ministre burkinabé Zépherin  Diabré, président  de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) séjourne à Abidjan depuis Vendredi 8 novembre 2019. Le fer de lance de l’opposition Burkinabé est en terre ivoirienne pour rencontrer la communauté Burkinabé, mais surtout les militants de son mouvement politique vivant dans notre pays. C’est justement pourquoi, près de 5000 mille personnes ont pris d’assaut samedi 9 novembre dernier l’immense salle polyvalente du palais de la culture de Treichville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Burkina Faso, comme on le sait traverse des moments difficiles depuis quatre ans du fait des incessantes attaques terroristes. L’on a encore en mémoire les récentes attaques perpétrées dans l’est dans ce pays. Pour coller donc à l’actualité, tous les militants portaient des bandeaux noirs en signe de deuil. C’est ce qu’a rappelé Sako Xavier, le président du comité d’organisation qui tout en souhaitant la bienvenue au président du parti et à sa délégation a présenté les condoléances des Burkinabés vivant en Côte d’Ivoire à leur mère patrie.

Après avoir écouté les propos des uns et des autres, très attendu, le président  de l’Union pour le progrès et le Changement  a pris la parole pour remercier les militants de son parti pour cette mobilisation exceptionnelle. En ce concerne les nouvelles du pays, l’ex-ministre de Blaise Compaoré annonce la gorge nouée qu’elles ne sont pas bonnes même si elles sont sues de tous. Poursuivant, il dit ceci/ « Notre pays subit les assauts du diable, mais nous restons débout et je vous demande d’être solidaires de vos frères et sœurs restés au pays ».

Lire aussi :  (FRANCE) : ALASSANE OUATTARA S’ENTRETIEN  A MOUGINS AVEC LE PRESIDENT ELU DU BENIN PATRICE TALON

C’est pourquoi, il a  lui aussi présenté ses condoléances aux familles des victimes des récentes attaques. Pour faire barrage à l’ennemi qui veut stopper le progrès du Burkina, Zéphirin Diabré dit pouvoir compter sur  les nombreux militants de l’UPC vivant en Côte d’Ivoire pour les échéances électorales à venir. Cette grande mobilisation doit permettre à l’UPC d’accéder à la magistrature suprême. «A vous voir ainsi nombreux, je suis certain que la victoire n’est pas loin. Nous ne devons plus laisser notre dans les griffes des gens qui sont incapables de protéger son intégrité».

Continuant son propos, Zéphirin Diabré  a rendu un vibrant hommage aux forces de défense et de sécurité pour leur courage face à l’ennemi. Parlant de l’opposition au Burkina, le président de l’UPC relève que son parti demeure dans l’union sacrée avec les autres pour le changement qui, selon lui mettra fin aux souffrances du peuple. Son parti, soutient-il reste débout malgré les tentatives pour sa fragilisation, car li reste convaincu qu’elle est la seule formation politique à  même de réconcilier les Burkinabés. Pour clore, l’opposant Burkinabé qui a permis à ses frères vivant à l’étranger d’obtenir le droit de vote leur a demandé de continuer à vivre en bonne intelligence avec leurs frères ivoiriens.

Ford Raymond GUEI

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com