Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Instituée depuis 1988, la journée nationale de la paix a été  célébrée ce vendredi  15 Novembre2019. Cette 23ème édition avec  pour thème : « Au-delà des mots, Agissons ensemble pour la création d’un environnement électoral apaisé »,a rassemblé populations et autorités à la mythique place Ficgayo de Yopougon. Une occasion pour le ministre Gilbert Koné Kafana, premier magistrat de cette commune pour exprimer sa gratitude à la ministre Koné Mariatou pour le choix porté sur sa commune pour accueillir.

Le maire de la plus grande commune de Côte d’Ivoire s’est réjoui de la paix retrouvée depuis  2011. Le représentant du haut commissariat pour les refugiés (hcr) n’a pas dit le contraire en félicitant les autorités ivoiriennes pour toutes les actions entreprises pour entretenir un climat de paix. Touré Askia Mohamed  plaide donc pour que soit renforcé ce climat propice au développement économique et social. A son tour, le professeur Marietou koné,  ministre  de la Solidarité et de la lutte contre la Pauvreté s’est d’abord inquiétée  de la résurgence de la violence verbale dans le langage de la classe politique à quelques mois de la présidentielle 2020. « Les signaux d’une période électorale difficile se trouvent déjà dans le langage injurieux et ordurier de la classe politique, c’est  pourquoi tous les ivoiriens redoutent les prochaines échéances électorales ».

mariatou koné lutte contre l'opallage LEDEBATIVOIRIEN.NETPoursuivant, la  ministre a rappelé quelques dates douloureuses encore vivaces dans nos esprits avec plus de 3 milles victimes lors de la crise post-électorale. Et pour  mieux se faire comprendre, le professeur Koné Marietou a reconnu que ce sont les populations de l’Ouest , de Yopougon ,d’Abobo qui ont payé le plus lourd  tribut. C’est pourquoi, elle exhorte les uns et les autres à maintenir le climat de paix que connaît la Côte d’Ivoire 2011. Ceci a permis à notre pays de retrouver les acquis qu’il avait perdus  depuis le décès du président Houphouët-Boigny en 1993. Cette cérémonie haut en couleurs a été marquée également par la décoration des personnalités pour leurs actions en faveur de la paix en Côte d’Ivoire.

Lire aussi :  Le Togo dit NON à l’homosexualité, le mouvement Luther KING réclame une  loi

Ford Raymond Guei

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com