Activité gouvernementaleActualité

Biankouma : La fille du Général Robert GUEÏ s’engage pour le développement de sa cité

Biankouma : La fille du Général Robert GUEÏ LEDEBATIVOIRIEN.NET

Les ressortissants de Biankouma se sont retrouvés massivement  le Samedi  16 novembre 2019 à la caserne des sapeurs pompiers de Yopougon  à l’initiative de l’union pour le développement  économique et social de  Biankouma (UDESBI). Créée le 3 Novembre 1991, cet instrument de solidarité entre des filles et fils du mont Bian après un début prometteur est tombé  dans un profond coma depuis plusieurs années.

Ces retrouvailles  marquent donc le réveil et la relance de ses activités. Selon son président  Maniga Singo Dominique, l’UDESBI née sur les cendres de l’Association des Natifs de Biankouma (ASNABI), s’est donnée pour mission d’unir tous les fils et filles de Biankouma afin d’assurer le développement harmonieux et durable dans l’entente et la cohésion. Aux commandes depuis 2018, le président et sa jeune équipe s’attèlent à la distribution des lots et à la réalisation de divers projets de développement. En plus de ce qui est fait, d’autres défis attendent encore l’union notamment l’électrification rurale, l’ouverture des voies et l’assainissement, la construction d’une maternité et d’une infirmerie, la construction d’une cantine scolaire, la construction d’un grand magasin pour le stockage de produits agricoles sans oublier le projet social initié pour faciliter aux parents  l’accès aux fournitures scolaires à moindre coût.

Biankouma : La fille du Général Robert GUEÏ LEDEBATIVOIRIEN.NETQuant au Maire Alexis Gouanou, il a exhorté ses frères et sœurs de Biankouma à travailler dans l’union qui doit être la clé de succès de leurs différents projets. S’adressant à Mireille Gueï, l’adjoint au maire de Yopougon fait cette déclaration : « chère sœur, quand on sait ce qu’a été le Général Robert GUEÏ dans ce pays, il était temps que tu prennes ta place aux côtés de tes frères et sœurs de Biankouma. Nous nous engageons à te soutenir et tu peux compter sur nous. » Prenant la parole, Mireille SINGA GUEÏ, marraine de la cérémonie a d’abord félicité les responsables de l’union pour cette fête de retrouvailles.

Lire aussi :  Abidjan-(2ème Partie)-Théophile Soko Waza : «La déception est grande…Mon rêve »

Consciente de la léthargie dans laquelle se trouve aujourd’hui Biankouma,  la fille du Général Robert GUEÏ s’engage à partir de maintenant pour son développement. S’adressant aux femmes, elle leur a demandé de s’organiser en coopératives afin qu’elle puisse les aider à l’autonomisation par des activités génératrices de revenus. Pour conclure, la marraine donne rendez-vous à ses frères et sœurs à Biankouma pour gagner les défis futurs.

Ford Raymond GUEI

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com