Activité gouvernementaleActualitéArt & CulturePolitiqueUrgences

Côte d’ivoire-tournée des artistes musiciens: triomphe total du SAMCI  à Yamoussoukro, le premier délégué régional connu

SAMCI LEDEBATIVOIRIEN.NET

«Une vie sans musique n’en est pas une. Vous êtes important pour la société» »

Le vibrant appel de la directrice régionale de la culture Maimouna Bagayogo

L Directrice régionale de la culture Bagayogo parle aux au SAMCI  à Yamoussoukro

Le national ‘‘SAMCI TOUR’’ a posé les valises, mardi 26 novembre 2019 à Yamoussoukro, capitale de la région des Lacs. Ville particulièrement touristique avec ses lacs aux caïmans et la plus grande basilique au monde ‘’Notre Dame de la Paix’’. Et historiquement attractive, car ville natale du premier président  ivoirien Félix Houphouët-Boigny. Mais aussi, lieu de grands défis politiciens que culturels. Elle n’a pas dérogé à sa réputation et à son aura puisqu’elle aura donné le premier délégué régional au Syndicat des Artistes Musiciens de Côte d’Ivoire-SAMCI, après son passage dans la région du Goh (Gagnoa) et dans  la capitale du SUD Comoé (Aboisso). L’artiste musicien Etienne Kouamé Koffi prépare son investiture prochaine à Yamoussoukro.

A l’espace de l’Alliance Française (bibliothèque) qui a accueilli la rencontre entre les artistes de Yamoussoukro et le Syndicat des musiciens de Côte d’Ivoire, la Directrice régionale de la Culture et de la Francophonie Maïmouna Bagayogo fière de recevoir la délégation du SAMCI conduite  par sa secrétaire générale Danielle Logou Adziza (DAN LOG) a vécu une journée particulière. Une rencontre dans le cadre du programme de sensibilisation et de présentation du syndicat. Constatant la présence de la quasi-totalité des membres du bureau de l’association des artistes  musiciens de Yamoussoukro, la directrice régionale  n’hésitera pas à appeler leur engagement à s’associer  à la vision et aux objectifs du Syndicat des Artistes Musiciens de Côte d’Ivoire.

SG DU SAMCI DAN LOG

«L’union fait la force. Vous mettre ensemble  pour trouver des voies  pour  l’amélioration des conditions de  votre métier est la vraie voie. Cela va dans le sens de  notre mission : vous mettre ensemble pour faire passer nos messages et notre soutien. Le SAMCI est un syndicat pour faire des propositions. C’est ce qui fait avancer les choses en vous mettant ensemble  pour que votre voix porte. Nous n’avons plus encore  à développer l’importance des artistes car  imaginez un seul instant, une journée sans musique. Vous verrez comment  la vie sera ennuis. Une vie sans musique n’en est pas une. Vous êtes importants pour la société», déclare aux artistes, la directrice Bagayogo pour qui, l’avènement du SAMCI ouvre une réelle lueur sur les conditions de vie et de travail des artistes ivoiriens.

«Il s’agit de la vie des artistes musiciens que vous êtes. Saisissez l’appel du syndicat qui se met à votre disposition  pour que les conditions de vie et de travail se voient évoluées. Je voudrais interpeller les femmes  à prendre leur place dans  tous les défis qui nous attendent. Mobilisez-vous partout où il y a des décisions  à prendre et le défis de notre société. Que le  syndicat avance avec vous dans  la poursuite de ses objectifs». Une invite  à l’adresse de tous les artistes  musiciens de Côte d’Ivoire avec la désignation à l’unanimité du premier délégué régional du Samci Etienne Kouamé Koffi, sur  proposition du président  de l’union des artistes  musiciens de Yamoussoukro, Adéba Konan.

Après Gagnoa et Aboissio,  Yamoussoukro acceptant les objectifs du SAMCI a immédiatement fait confiance à Etienne Kouamé Koffi pour faire de  lui, le  tout premier délégué régional de base du SAMCI à Yamoussoukro. «Un syndicat vient pour le bien-être des artistes et l’honneur m’a été fait pour être le représentant du SAMCI  à Yamoussoukro, j’en suis fier  et c’est  un défi  parce que parmi tant d’artistes, quand l’on est choisi, il ne faudrait pas donner  la honte. C’est pourquoi je me ferai fort de communiquer valablement les activités  du SAMCI auprès de nos frères artistes pour que chacun comprenne conscience que son bien-être adviendra par son adhésion au SAMCI » explique le délégué régional, Etienne Kouamé, qui vise la cohésion entre artistes dans la région des lacs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

«Un arbre a beaucoup de branches et beaucoup  de feuilles, c’est ce qui  fait  la beauté de cet arbre. Avoir le SAMCI  à Yamoussoukro et avoir l’Union des artistes de  Yamoussoukro n’est pas un mélange qui va créer  une rivalité. Nous constituerons un bureau que nous communiquerons au siège  à Abidjan pour présenter notre détermination  à conduire au mieux notre mission et les objectifs du SAMCI », ajoute-t-il à la grande joie de la secrétaire générale du Syndicat des artistes musiciens de Côte d’Ivoire, Dan LOG.

A la base régionale de Yamoussoukro la secrétaire générale indique que ce n’est nullement pas parce que l’on a échoué dans la vie que l’on devient musicienne et  musicien. «C’est juste que la musique vous a choisis par vocation c’est un art. La musique est un métier noble, pourvu que nos gouvernants sous nos tropiques le sachent, mais surtout le comprennent, afin de mettre en place une véritable politique culturelle devant permettre à l’artiste de vivre de son art. Cela sera difficile si posons individuellement nos problèmes. Ensemble, nous pourrons chercher notre dignité qui passe aussi par la récupération des droits de la copie privée. Le SAMCI est membre de la Fédération internationale des musiciens(FIM), une ONG fondée en 1948, la seule représentant au niveau mondial les syndicats et organisations professionnelles des musiciens, elle est disposée  à nous accompagner, mais soyons ensemble», explique-t-elle aux artistes de Yamoussoukro.

Le délégué régional du SAMCI des lacs Etienne Kouamé

«Nous avons tous des droits qu’il faut défendre et protéger», ajoute Danielle Logou Adziza dit Dan Log. Le droit d’adhésion au SAMCI s’élève à 5000F et une cotisation mensuelle de 1000F, donnant droit à la carte de membre. 75% du total revient à la représentation locale du Samci et  25% au siège à Abidjan. Gagnoa a été  la première escale de la tournée nationale de sensibilisation et de présentation du SAMCI suivie d’Aboisso, puis Yamoussoukro. Les artistes de Yamoussoukro s’activent pour l’installation de la délégation régionale. La prochaine étape du SAMCI sera certainement  la ville bannière, San Pedro avec la sollicitation forte des artistes.C’est dire peu, que le SAMCI tisse sa toile nationale.

HERVE MAKRE

A Yamoussoukro

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com