Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Man : Journée de la jeunesse et de la femme au maintien de la paix et de la cohésion sociale

« Le jeune du Tonkpi et la responsabilité sociale » tel est le thème qui a réuni plusieurs jeunes des 5 départements du Tonkpi à savoir Danané, Zouan-Hounien, Sipilou, Biankouma et Man à l’occasion de la 3ème édition du festival Nihidaley qui se tient du 8 au 14 Décembre à Man.

A cet effet, la commission dudit festival chargée des jeunes et des femmes a organisé une rencontre le 9 Décembre 2019 au CAV. L’objectif de cette rencontre est d’expliquer les mécanismes de responsabilisation des jeunes dans la société Dan, d’expliquer l’impact de la responsabilisation des jeunes sur le maintien de la paix et de la cohésion sociale, montrer l’importance du rôle de la femme dans l’économie traditionnelle en pays Dan et bien d’autres. Au cours de cette rencontre, le président des jeunes du Tonkpi, Setin Nando Frédéric s’est réjouis de la présence massive de ses paires et remercié le président Albert Mabri Toikeusse d’avoir initié ledit festival afin de permettre la sauvegarde du patrimoine culturel.

Aussi a-t-il indiqué que, c’est un grand honneur pour eux d’être associés à ce grand rendez vous. « Nous sommes venus pour apprendre parce que demain, c’est nous et nous devons connaître notre passé afin d’être bien orienté pour affronter le futur. »a-t-il souligné. Et de poursuivre pour dire que la jeunesse de la région du Tonkpi est engagée pour la paix en Côte d’Ivoire en générale et dans le Tonkpi en particulier. « Je suis heureuse d’être avec la jeunesse du Tonkpi parce que, nous sommes obligés de vivre ensemble » a indiqué l’honorable de Zouan-Hounien Tali Evéline par ailleurs président de la commission chargé des jeunes et femmes. Ajoute elle que le festival Nihidaley permet de contribuer à la valorisation et au rayonnement de la culture et de l’identité Dan, constituer une plate-forme de rencontre d’échanges et de promotion des activités et des sites naturels du Tonkpi, faire de la culture un socle de développement durable et bien d’autres.

« La culture Dan est riche en valeur de l’unité, de paix, de fraternité, de cohésion sociale…» a relevé l’honorable Tali Eveline. Pour renchérir, Koné Mamadou Directeur de cabinet, représentant le parrain le ministre Zoro Bi Ballo Epiphane a félicité ses filleuls et dire que nous devons mettre en valeur le vivre ensemble, la valeur d’ivoirien nouveau et estime que le festival Tonkpi Nihidaley est une occasion pour les jeunes de pouvoir s’orienter dans le futur. Signalons que la prévention et la gestion de conflits en pays Dan et la valeur travail, de cohésion sociale et de la stabilisation-le jeune Dan, fruit d’une tradition de paix ont été les sous thèmes qui ont été décortiqués par les experts au cours de cette rencontre.
Dan De San

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com