Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Abidjan-Éducation : «Nous participons à la construction de l’enfant», Touré Moussa inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire

inspection IEP LEDEBATIVOIRIEN.NET

A l’issue de sa rentrée solennelle, du vendredi 22 novembre 2019, Touré Moussa inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire a accordé un entretien à ledebativoirien.net dans lequel  il fixe les objectifs qui attendent les enseignants. Touré Youssouf a cette responsabilité, depuis 8 ans. Partis de la commune d’Adjamé et depuis le 27 août 2019, il est chef de circonscription de Yopougon Siporex.

Quelle est la zone l’inspection que vous dirigez couvre ?

La circonscription de Yopougon Siporex regroupe les écoles qui sont situées dans la zone de Yopougon Siporex. Pour ceux qui connaissent bien Siporex, elle part du Sable à l’entrée de la commune jusqu’à Bel-Air en allant vers Koudous, FICGAYO, COSMOS, toutes les écoles qui y sont, font parties des écoles de Yopougon Siporex. Les bureaux sont situés à Niangon dans un bloc où les inspections de l’enseignement du primaire-IEP sont réunies.

En termes de chiffre, il faut dire que nous avons globalement 66 écoles, avec un personnel d’environ 400 enseignants et un effectif d’élèves qui gravite entre 16. 000 et 17. 000 élèves. Ce sont des chiffres provisoires. Il faut dire que les déguerpissements de commerces qui s’opèrent dans la zone de Siporex ont un impact social. Cela entraine des difficultés financières chez les parents d’élèves et causes des retards dans la scolarisation de  leurs enfants. Mais les chiffres augmentent au fur et à mesure. Nous allons bientôt attendre l’effectif de 20. 000 élèves. Nous aurons un effectif presque fixe avant le départ pour les congés scolaires de Noel.

Quels sont les grands axes que vous avez abordés au-cours de votre rentrée solennelle ?

Cette rentrée solennelle que nous avons organisé, le vendredi 22 novembre 2019 était une activité importante pour nous. Elle obéissait à deux objectifs essentiels. Premièrement, venant d’être muté ici, à la circonscription de Yopougon Siporex, il était important que  présent au même endroit avec l’ensemble de mes collaborateurs, que nous puissions nous asseoir et partager la vision du travail surtout que c’est une nouvelle circonscription qui été créée. Il était bon qu’on puisse donner les grandes orientations et donner les discours de cadrage. C’était le premier objectif que nous visions. Et le deuxième objectif est que chaque année Madame la ministre nous met en route à travers un thème. Et quand le thème est donné, il est bon qu’on puise le traduire à travers des actes dans notre gestion quotidienne. Et c’est cela que nous avons demandé à l’inspecteur général, coordinateur M. Brahima Kourouma de venir partager avec nos collaborateurs. Il a disséqué  le thème de l’année pour que la mise en œuvre soit facile dans nos pratiques quotidiennes. Voici un peu, les deux grandes articulations qui ont constitué la réunion de rentrée dans l’inspection Siporex 2019.

Lire aussi :  Urgent-réduction de l’âge des véhicules importés : Konaté Seydou et la fédération nationale engage la plaidoirie liée à la Covid-19

Quel était l’importance du thème pour vous à cette rentrée solennelle ?

Cette année madame le ministre a bien voulu placer le thème de : «Enseignant compétent, performant et engagé pour l’assurance d’une école de qualité». Elle a voulu mettre l’enseignant au cœur de l’activité pédagogique, au cœur de l’éducation. C’est vrai que tous les maillons sont importants mais, cette année, elle a décidé de mettre l’enseignant au cœur de l’éducation. Et nous allons voir dans la pratique comment développer cela sur tous les plans.  Il y a un groupe de mot qui ressort : Assurance et qualité. C’est l’un des objectifs que nous visons à-travers cette activité. Nous venons d’arriver à la tête de la circonscription de Yopougon Siporex. Ça fait deux mois que nous avons pris fonction donc c’est, maintenant que sommes en train de jeter les bases. Nous sommes en train d’élaborer la matrice d’action qui va nous permettre de déployer un certain nombre de choses allant dans ce sens.

Qu’envisagez-vous de faire ?

Nous avons indiqué les grands axes qui vont s’articuler essentiellement sur l’encadrement pédagogique. Il s’agit de faire en sorte que les enseignants soient mieux accompagnés pour réussir leur travail, puisque c’est eux qui ont un impact direct sur l’enseignement. Maintenant au côté des activités pédagogiques, il y a tout ce qu’il y a au tour, je veux parler des activités extrascolaires. Quand on dit on fait du sport, on fait de l’entrepreneuriat. Les gens pensent que c’est de l’amusement, or tout ça, ça participe à la construction de l’enfant. Donc nous avons indiqué ces grands axes en mettant la pédagogie au centre mais en faisant graviter autour les activités annexes qui concourent à la réussite des enfants. Nous remercions les autorités qui nous font confiance. Nous allons  mériter cette confiance ainsi que celle de  tous nos collaborateurs pour  l’éducation de  nos enfants qui représentent l’élite de demain.

Lire aussi :  Exclusif retour imminent d’IB en Côte d'Ivoire-révélation: «IB est bien vivant ! C’est le corps garde du corps de Désiré Kabila et non d’IB qui est présenté»

inspection IEP LEDEBATIVOIRIEN.NETRéalisé par Martial Tahou

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com