Activité gouvernementaleActualitéUrgences

Côte d’Ivoire: 337 commandos de la gendarmerie nationale  prêts à protéger la République

La caserne du camp d’Agban a abrité hier la cérémonie solennelle de remise d’attributs de commando à 337 stagiaires qui viennent  d’achever leur formation. Il faut savoir que cette cérémonie marque la reprise de cette tradition et surtout la renaissance du commando-gendarme, car cela fait exactement 4 ans que la formation des commandos de la gendarmerie était interrompue. Avec la rigueur, débordants d’énergie et avec un fighting spirit digne de commandos gendarmes hors pair, ces 336 hommes et une dame ont su braver tous les aléas et les obstacles qui jalonnent le parcours de la formation de ce corps d’élite.

Présidant cette cérémonie, le ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko s’est réjoui en faisant cette déclaration : « N’est pas commando qui veut, mais qui peut ». C’est pourquoi, il les exhorte à être le bouclier qui doit assurer la défense du pays. L’on sait la menace terroriste qui guette nos frontières du moment un bon  moment, le ministre dit ceci : « Dans la lutte contre le terrorisme, vous devez être au rendez-vous  de la persévérance pour le bonheur des ivoiriens. » Poursuivant Hamed Bakayoko fait cette recommandation : « Vous devez faire peur à tous méchants pour rassurer les ivoiriens, je vous engage à demeurer commandos tout au long de votre carrière et au-delà, toute votre vie, car vous avez suivi avec bravoure la formation, vous devez donc être fiers de vous ». Le ministre d’Etat ,ministre de la défense a demandé aux 337 membres de ce corps d’élite de la gendarmerie fraîchement formés de mettre tout en œuvre pour mériter le titre de gendarme et de commando.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire-CNC : Déjà la division entre libéraux et socialistes!

Pour cela, il leur rappelé la devise de la gendarmerie nationale : « Pro patria, Pro lege, c’est-à-dire pour la patrie, pour la loi », en les appelant à demeurer loyaux et républicains. Pour sa part, le Général  Apalo Alexandre, commandant supérieur de la gendarmerie nationale, après avoir salué le courage des nouveaux commandos, les a exhortés à être dignes de ce corps de métiers pour toujours mériter de la nation. Le patron de la gendarmerie nationale a insisté sur leurs missions qui sont de défendre l’Etat de Côte d’Ivoire quand sa sécurité est menacée. Mais avant, le Lieutenant-colonel Joseph Akassi Mandou, commandant de l’Ecole de gendarmerie de Toroguhé, en qualité de premier responsable de la formation, s’est appesanti sur l’encadrement. Au départ, il y avait 600 postulants, 434 ont été retenus après la visite médicale. Ce sont 337 stagiaires qui ont réussi la formation qui a duré 3 mois et deux semaines, soit 104 jours. Cette 37ème promotion de commandos-gendarmes compte  en son sein, la toute première femme commando de Côte d’Ivoire en la personne de la Lieutenant Aka Adjoua Laurence.

Ford Raymond Guei

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com