Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Cote d’Ivoire: si Ouattara avait reçu la gestion avec un niveau d’endettement aussi ‘important qu’actuellement les partenaires financiers lui accorderaient-ils des emprunts?s?

La gestion des affaires de l’État du Président Alassane Ouattara de 2011 à 2020 a-t-il un bilan totalement positif? Et quels sont les indicateurs d’appréciation de ce bilan ? Quelle est la valeur intrinsèque des ressources économiques de la Cote d’Ivoire dans ce bilan ? Mamadou Koulibaly, chef de Lider a une idée sur la problématique.

L’ ivoirien lambda et surtout le militant ou sympathisant du RHDP qui parle du bilan de Ouattara comme un fait qui n’a ni inconvénients ni effet boomerang sur le pays après son départ du pouvoir se trompe dans son analyse. Car, un bilan est jugé positif lorsque les moyens assortis à sa réalisa lion ne mettront pas en difficulté dans l’avenir la trésorerie de l’organisation qui est tributaire de ce bilan. En d’autres termes, un bilan est positif quand les moyens utilisés engendre moins de passifs pour la bonne santé financière durable d’une organisation. C’est pourquoi l’érudit en économie, le professeur Mamadou Koulibaly s’étonne des propos de certaines personnes lorsqu’elles se prononcent sur les réalisations du Chef de l’État, Alassane Ouattara au cours de sa mandature.

« Pourquoi les gens, quand ils parlent de “Bilan”, ne regardent que les réalisations sans se référer aux moyens qui ont été mis en oeuvre? Un bilan n’est-ce pas une confrontation, entre autres: Des actifs aux passifs?  Des objectifs aux réalisations? Des ressources aux emplois? ».
Des questions qui devraient changer l’appréciation de militants et de sympathisants du RHDP “ enivrés ” par ce qui leur est servi par le régime de Ouattara en terme de construction et de réhabilitation d’infrastructures en Côte d’Ivoire. Imaginons un instant si Ouattara avait reçu la gestion de ce pays avec un niveau d’endettement aussi important que ce qu’a actuellement la Côte d’Ivoire. Est ce que les partenaires financiers internationaux qui lui font des prêts maintenant seraient-ils enchantés à lui accorder des emprunts? Est ce que les fils et les filles de la Côte d’Ivoire, avec toutes les compétences dont ils se targuent dans la sous région, ne travaillent pas assez pour que les fondements de l’économie du pays leur permettent d’être à l’abri d’un niveau d’endettement exponentiel aujourd’hui?

Lire aussi :  ONU: Alassane Ouattara appelle à consolide la paix dans le monde et en Côte d'Ivoire aussi

H.KARA

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com