Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Urgent-Côte d’Ivoire :une vaste opération contre une massive fraude de l’eau-101 fraudeurs interpellés-un plan d’action 2020 d’intensification annoncée

SODECI

Ses actions contre la fraude  à l’électricité qui engendre une perte estimée  à 40 milliards de F CFA par an  à l’Etat ivoirien sont éclatantes et tangibles. Sollicité par Société de Distribution d’Eau de la Côte d’Ivoire (SODECI), le commando de la  Sous-direction Rendement Distribution de la CIE (Compagnie Ivoirienne d’Electricité) tenue  par Sékongo Tannignigui est entré dans une autre grande phase répressive à côté de l’électricité,  contre la fraude de l’eau qui fait perdre plus de 16 milliards par an au secteur de l’eau en Côte d’Ivoire. C’est que la lutte contre la fraude de l’eau trouve son fondement dans la mise en œuvre de l’article 465 de la loi n°2019-574 du 26 juin 2019, portant Code pénal qui réprime la fraude sur l’eau. Et le bilan de cette unité de chasse  rendu disponible par la direction de communication du groupe CIE est éclatant dès le début de sa mission:

Ce sont  101 fraudeurs sur l’eau interpellés ;

. 1 entreprise  de fabrication de support électrique pris en fraude. Le responsable a été interpellé.

. 1 clinique médicale pris en fraude et interpellée. Le responsable a été interpellé.

. 2 revendeurs illicites d’eau interpellés

. 16 entreprises de lavage pris en fraude.Les responsables ont été interpellés.

. Tout sur la loi qui réprime la fraude de l’eau

 

La fraude sur l’eau cause d’énormes pertes à l’Etat Ivoirien et à la Société de Distribution d’Eau de la Côte d’Ivoire (SODECI). Au-delà des pertes financières évaluées à Seize (16) milliards de francs CFA qu’enregistre la SODECI chaque année, la fraude sur l’eau a aussi pour conséquence :

  • La pollution de l’eau par les réseaux d’assainissements,
  • La destruction de matériel de distribution d’eau,
  • La mauvaise qualité de la pression,
  • La mauvaise qualité de la fourniture, des pannes à répétitions, causés par les réseaux frauduleux.
Lire aussi :  Abidjan : un collectif de paix durable veut ramener les leaders politiques à la table du dialogue

Cette situation met à mal l’équilibre financier du secteur de l’eau et ne favorise pas la réalisation des investissements à faire pour alimenter de façon convenable les populations ivoiriennes. Face à cette situation, l’état de Côte d’Ivoire a fait adopter par l’assemblée nationale la loi n°2019-574 du 26 juin 2019, portant code pénal pour réprimer la fraude sur l’eau en son article 465. Engagé le 21 novembre 2019, cette opération est conduite par SEKONGO Tannignigui, Sous-Directeur Rendement Distribution avec des équipes de SODECI mis à sa disposition.

Début le 21 Novembre, date de début des opérations de contrôle sur la fraude de l’eau, il y’a  eu 101 individus qui  ont été interpellés pour fraude sur l’eau.

Les fraudes généralement rencontrés sont des piquages et des bypass sur le réseau de l’eau. Cette eau que ces fraudeurs détournent du circuit normal est effectivement consommée mais n’est pas enregistrée par le compteur d’eau SODECI. «Parmi ces fraudeurs, nous avons des insoupçonnés telle que la clinique médicale et l’entreprise de fabrication des supports électriques prise dans la commune d’ABOBO. Aussi, il est constaté qu’un grand nombre de lavage auto se connectent frauduleusement pour faire leur activité professionnelle. 16 lavages ont été interpellés pour fraude sur l’eau.

En outre ce sont aussi plusieurs abonnée SODECI et des individus non abonnés SODECI qui se font alimentés frauduleusement par des revendeurs qui ont été interpellés.A l’exception des revendeurs illicites d’eau qui ont été déférés, les autres fraudeurs ont soldé leur facture fraude et ont retrouvé la liberté. Ceux qui n’étaient pas abonné SODECI se sont abonnés rapidement » explique le Sous-Directeur Rendement Distribution SEKONGO Tannignigui,

Lire aussi :  Abidjan-La guerre des idées: Julien Kouao, un  homme public est né, attention !

Toujours selon les exploits de son équipe, ces actions ont permis d’améliorer la pression de l’eau dans les localités déjà contrôlées en témoignent certains résidents. A la suite de ces interpellations, les réseaux de fraude ont été détruits et mis sous surveillance. Le Sous-Directeur Rendement  signifie avec fermeté que l’action de lutte contre la fraude de l’eau va s’étendre sur l’ensemble du territoire.

HERVE MAKRESODECI

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com