Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

La question de l’apatridie une équation difficile résoudre en Afrique et en particulier en Côte d’Ivoire

Man une caravane de sensibilisions sur l’apatridie

 

La question de l’apatridie est une équation difficile résoudre en Afrique et en particulier en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, l’état Ivoirien et certains partenaires au développement consentent d’énormes efforts pour  réduire ce mal au dos large. L’association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (A.FJCI ) a organisé récemment une caravane de sensibilisation à travers le projet « Droit à une nationalité pour tous », financé par H.C.R. Seu Nata, point focal dudit projet dans la région du Tonkpi a indiqué que l’apatridie est selon la convention à New York du 28 Septembre 1954 portant sur le statut des apatrides, toute personne qu’aucun état ne considère comme son ressortissant par application de sa législation.

Autrement dit, un apatride est une personne dépourvue de nationalité, qui ne bénéficie de la protection d’aucun Etat. Selon elle, cette sensibilisation a trois volets à savoir la prévention, la communication et la réduction. Et le projet s’étendra jusqu’en  2024 pour avoir zéro risque d’apatridie. « Depuis le lancement de ce projet, nous avons traités plusieurs dossiers notamment, 15 pour l’obtention de jugements supplétifs, 12 extraits d’acte de naissance, 30 certificats de nationalité pour les personnes à risques d’apatridie, 2 cartes consulaires et bien d’autres » a-t-elle fait le point. A l’en croire, pour pérenniser ledit projet, il faut la sensibilisation surtout avec les femmes parce qu’elles ne savent pas qu’elles peuvent aussi déclarer les naissances. Elle n’a pas manqué d’égrainer les facteurs qui expliquent le nombre pléthorique de personnes à risques d’apatridie notamment, les mouvements migratoires depuis l’époque coloniale, la crise et la post-crise électorale que la côte d’ivoire a connu qui a fragilisée le système de déclaration des naissances et la négligence des populations. Le football féminin et masculin, stands et une parade dans la ville de Man ont meublé cette caravane de sensibilisation.

Lire aussi :  ABIDJAN- RUPTURE PDCI RHDP: CLÉMENT ADJOUROUFFOU ET WILLIAM KOFFI S’ATTAQUENT A LEUR PÈRE BEDIE

Dan De San 

© 2019, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com