Activité gouvernementaleActualitéArt & CulturePolitiqueUrgences

Abidjan:Le ministre ivoirien de l’enseignement supérieur enflamme la toile pour trahison

mabri toikeusse

Ce sont des milliers de réactions en quelques minutes en réponse à sa publication relative au succès  de sa fille en Ecosse décrochant un master. Mais en fin de journée le post du ministre a disparu de son profile. pour certain don l’activiste André SK “le message du ministre est très clair : vous pouvez continuer à envoyer vos enfants dans les universités pourries pour lesquelles je suis incapable d’opérer des réformes alors que je suis chèrement payé par vos cotisations ; c’est votre problème. Moi je suis fier de vous montrer que mon enfant à moi, va dans les meilleures écoles que les autres ont reformées chez eux, avec l’argent de leurs peuples. Dieu ait pitié de certains dirigeants africains” !

Et un autre d’interroger: “Pourquoi Mabri est si fier d’une Université étrangère au point de la citer en modèle et de rendre gloire à Dieu pour la graduation de sa fille ? Alors qu’ il a la responsabilité des Universités nationales de Côte d’Ivoire ? Les ivoiriens veulent des explications “!  Soul T d’attaquer: “Pourquoi vous aimez pas la vérité même Guikahué (Pdci) a volé l argent destiné à la santé ici pour construire sa clinique au Maroc…Donc les enfants de Bedie on fréquenté ici quoi! arrêtez vos mauvaises foi-là, tout ceux qui ont les moyens, leurs enfants fréquentent en l’occident”.

Mais celui-ci bien inspiré s’adresse ainsi au ministre Mabri Toikeusse…

“Michel Gbagbo a fait son cursus scolaire et universitaire en Côte d’Ivoire. Il a d’abord eu le BTS en comptabilité ici au pays avant de changer de vocation, en intégrant l’Université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan où il a fait un Doctorat en psychopathologie. Pendant qu’il faisait son cursus universitaire à Abidjan, son père (Laurent Gbagbo) était président de la République de Côte d’Ivoire. Etant fils de président, Michel pouvait fréquenter la meilleure université du monde ; mais il ne l’a pas fait. En février 1992, Michel était élève lorsqu’il faisait la prison pour une activité politique du FPI dont il n’était aucunement associé. Il a fait la prison parce que son père dirigeait un partie politique d’Opposition au régime du président Houphouet Bobigny. Étant Franco-Ivoirien, Michel pouvait intégrer le système éducatif français sans problème aucun ; et surtout qu’à l’époque, l’école ivoirienne allait très mal.

Lire aussi :  Côte d'Ivoire:«Nous allons nettoyer le Tonkpi des serpents et des scorpions»-La haute déclaration de Albert Flindé

Quand on est dirigeant, il faut être exemplaire M. Le Ministre Mabri Toikeuse. Personne ne vous oblige à utiliser votre argent comme le veulent les autres ; mais le portefeuille Ministériel que vous occupez (si sensible qu’il est) requiert le minimum d’éthique. On ne peut pas être Ministre de l’Enseignement Supérieur en Cote d’Ivoire et faire l’apologie des diplômes d’une université étrangère. Si vous ne faites pas confiance aux universités que vous avez sous votre tutelle, comment pourriez-vous réussir votre mission ? mabri toikeusseHonnêtement, il aussi possible que votre fille ait bénéficié d’une bourse d’étude d’une université en Cote d’Ivoire. Toute fois, la publication que vous venez de faire sur votre page facebook officiel concernant le diplôme qui sanctionne la formation de votre fille dans une université Européenne paraît comme un acte de mépris vis-à-vis de ces milliers d’étudiants ivoiriens qui travaillent dans des conditions difficiles dans nos universités publiques. Nombre de ceux-ci sont contraints d’abandonner les études non pas parce qu’il ne veulent plus aller à l’école ; mais parce que les conditions d’étude les défavorisent.

M. le Ministre, que faites vous concrètement pour parvenir à mettre nos universités aux standards des meilleures universités du Continent africains, voire du monde ? Vous êtes un homme politique, et pour le rôle que vous jouez dans la vie publique de notre pays, il est important pour vous de travailler votre communication politique. Avant de dire quoi que ce soit publiquement, pensez à ces milliers d’étudiants ivoiriens dont vous avez la charge de la réussite...”
En réponse le ministre a supprimé son post de son profile Facebook.
GRACE OZHYLLY

Lire aussi :  PDCI-RDA : Yasmina Ouégnin réagit, après son interdiction aux réunions statutaires du parti

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com