Activité gouvernementaleActualitéArt & CulturePolitique

Biankouma-Mireille Guéi (fille du gal): “Nous avons le devoir de partager pour donner de la joie à nos parents’ 

« la meilleure manière de réjouir un enfant, c’est de lui permettre d’être dans de bonnes conditions »

une fin d’année de rêve aux parents

Décidément, rien n’arrête Mireille Gueï, fille de feu Général Robert Gueï dans son engagement auprès de ces parents de Biankouma. Après la grande cérémonie de retrouvailles organisée au mois de Novembre à la caserne des sapeurs-pompiers de Yopougon, elle vient d’organiser du 25 au 28 Décembre 2019, une série d’activités à Biankouma meublées par diverses d’actions sociales. Les bras chargés, Mireille Gueï, celle que les populations de Biankouma appellent affectueusement ‘’SINGA’’ (trésor) a entamé une série d’arbres de Noël dans différents villages où elle a distribué beaucoup de cadeaux à plusieurs enfants à la veille des fêtes de fin d’année 2019.

De Mangouin-Yrongouin à la Mission Catholique de Biankouma, en passant par Dio, Gbombelo, Yoloba et Kabakouma, les chefs de villages, les responsables de femmes et de Jeunesses sont sortis nombreux pour réserver un accueil digne à Mireille Gueï, fille de feu, Général Robert Gueï dont la disparition tragique laisse encore des cicatrices difficiles à effacer dans leur mémoire. Le 25 Décembre 2019, elle est arrivée à Gama les bras chargés de cadeaux, où elle a permis aux tout-petits de passer une fête de Noël inoubliable. Elle a remis le couvert le 26 décembre 2019 à Mangouin-Yrongouin, le lendemain, ce fut au tour des enfants de la mission catholique de Biankouma et ceux de Dio de recevoir leurs cadeaux. Mère de famille, l’heureuse donatrice dit ceci : « la meilleure manière de réjouir un enfant et de lui faire du bien, c’est de lui permettre d’être dans de bonnes conditions pour être formé. »

Lire aussi :  Depuis Abidjan-Dominique Ouattara menace le BIT : «Il faut éviter de présenter les enfants de nos paysans comme victimes de traite et d’exploitation» 

c’est pourquoi, au cours de son périple, elle a fait une remise de dons, le 27 Décembre 2019, de tables-bancs, de pots de peintures, de feuilles de tôle à l’EPP Yaloba. Elle a bouclé ses actions sociales par la remise de tables-bancs à l’EPP Gbombelo. Par ailleurs Maman Mireille Gueï a été la marraine de la soirée de dédicace d’une artiste musicienne tradi-moderne dans le village de Kabakouma le 28 décembre 2019. Elle entend ainsi valoriser la musique tradi-moderne de la région de Biankouma. A travers ces actes de bienfaisance qu’elle entend multiplier, Mireille Gueï veut désormais rester en contact permanent avec ses parents de Biankouma. « Nous avons le devoir de partager le peu que chacun de nous gagne pour donner de la joie à nos parents », ajoute-elle. Elle a salué et remercié tous les villages visités ainsi que la jeunesse et les femmes pour leur forte mobilisation et leur accueil chaleureux. Avant avec prendre congé de ses parents Mireille Gueï leur donne rendez-vous les prochains mois pour d’autres défis.

FORD RAYMOND GUEI

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com