Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Cheick Boikary Fofana à Man: «La religion doit être une aiguille pour coudre le tissu social»

boakary

Après 10 jours de tournée dans les régions du Cavally, Guémon et du Tonkpi, le président du Conseil Supérieur des Imams, des mosquées et des affaires islamiques COSIM, Boikary Fofana a fait le bilan de sa tournée au cours d’une conférence de presse le Mercredi 15 Janvier dans la salle de conférence de la Mairie de Man.

Au cours de celle-ci, il a exprimé sa satisfaction et dire que cette tournée est due au faite la crise et la poste crise électorale de 2002 et 2010 ont affecté la région. C’est pourquoi avec l’approche des élections présidentielles de 2020, il est important d’initier cette tournée dans l’ouest ivoirien pour communier, échanger et sensibiliser les différentes couches de la population sur les valeurs de paix, de cohésion sociale et du vivre ensemble pour contribuer à la consolidation de la réconciliation en Côte d’Ivoire. Le guide religieux a visité les villes de Toulepleu, Blolequin, Guiglo, Duékoué, Sipilou, Guehibly, Zouan-Hounien, Biankouma et Man. Dans toutes ces localités, il a trôné la paix, l’unité, le Dialogue, la réconciliation entre les fils et filles de la Côte d’ivoire en général et en particulier ceux de l’ouest ivoirien parce que la religion doit être un aiguille pour coudre le tissu social. Selon lui, le vivre ensemble est une obligation pour les ivoiriens parce que la division n’apporte rien au développement.

Il a intronisé six (06) imams et des représentants du COSIM à Guiglo, Duékoué, Danané, Zouan-Hounien et Sipilou. Répondant aux préoccupations des journalistes, il a exhorté les jeunes à tourner le dos aux grins pour se consacrer au travail parce que le temps qu’ils perdent dans les grins est un temps du passé. « Nous ne faisons pas de la politique, mais nous disons que la politique est un jeu et non un combat de mort ou de vie » a-t-il déclaré. Souhaite-il une maturité politique des politiciens en proposant le dialogue et la concertation pour un scrutin apaisé et la paix en Côte en Côte d’Ivoire.
Dan De San

Lire aussi :  GOLFE :PIRES CONDITIONS  INHUMAINES DES TRAVAILLEUSES DOMESTIQUES AFRICAINES; NON AU SILENCE

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com