Activité gouvernementaleActualitéUrgences

Danané : une annonce en première session du conseil municipal de plus de 345 million F de budget primitif.

Le premier magistrat de la commune de Danané et sa municipalité ont tenue leur première session municipale de l’an 2020 le samedi 25 Janvier dernier dans la salle de la Mairie. A cet effet, plusieurs points ont été à l’ordre du jour dont l’examen et l’adoption du budget primitif de l’exercice 2020 qui s’élève à 345 775 000 Fcfa. Au cours de cette 1ère session le premier magistrat OUATTARA Lacina a souligné que l’année 2020 est un challenge pour la relance de toutes les activités et réflexions permanentes permettant d’évaluer l’acquis et de persévérer dans l’effort.

Et ceci est possible dans l’union des fils et filles qui aspirent au développement de la cité aux ronces. C’est pourquoi, il demande l’union, l’entente, la paix et le vivre ensemble entre les populations pour amorcer ensemble le développement de la cité  qui a connu des affres des crises qu’a connues le pays. Aussi a-t-il indiqué que le développement économique est un terrain fort pour ancrer une nouvelle politique de consensus général dont les efforts dépasseront largement l’enjeu des ambitions personnelles. Plusieurs projets de développement seront exécutés en 2020, notamment, la mise en bon état de l’ecole 2, la réhabilitation et l’équipement du centre de santé de Dongouiné, le curage du canal central de la ville, la construction de trois chambres sanitaires, de magasins et bien d’autres pour le bien-être des populations.

En ce qui concerne la question des taxis motos, des mesures rigoureuses seront prises à partir du 20 Février notamment l’identification de ceux-ci, le port de casque obligatoire et la réduction du nombre de personne à trois (03) sur la moto. « J’ai pour ambition de respecter les engagements pris lors de ma campagne électorale auprès de mes parents » a souhaité le Maire Ouattara Lacina. Pour lui, le développement de la ville doit être participatif avec l’appui de toutes les communautés qui vivent dans l’harmonie en se mobilisant pour réduire la pollution, protéger la faune et la flore et améliorer le cadre de vie. Le Secrétaire Général  de la préfecture KOUAKOU Jean Louis a exprimé sa satisfaction et exhorté les populations à aider le Maire et sa municipalité à pouvoir honorer leurs engagements.

Lire aussi :  ABIDJAN-MUTUELLE : LE MINISTÈRE   DU COMMERCE VEUT LUTTER CONTRE LA PRECARITE DES COMMERÇANTS

        Dan De San

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com