Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

 Présidentielle ivoirienne 2020 : Le choix du candidat divise le PDCI-RDA

GUIKAHUE ET BEDIE TRAVAILLENT

Des jeunes loups bousculent Bédié

Le président du PDCI-RDA a procédé à la nomination du comité d’organisation de la convention du parti lors du dernier bureau politique. Et Depuis ce jour, tractations, coup bas, formation de clan constituent le menu quotidien du parti. Le parti houphouêtiste est plus que jamais divisé sur la question du choix du candidat pour les présidentielles de 2020.

Des jeunes loups tels que Thierry Tano et Jean Louis BILLON selon des sources proches du parti s’opposent à la candidature du président Henri Konan Bédié qui selon eux doit donner la chance aux plus jeunes.Mais dans le parti septuagénaire,l’aura d Bédié est loin de s’estomper. Le sphinx de Daoukro n’a pas encore officiellement déclaré sa candidature mais porte à croire que Bédié n’est pas prêt de lâcher l’affaire. Le prince de Daoukro, vingt années après la chute de son régime n’a jamais fait le deuil du fauteuil  présidentiel mais sa candidature ne va-t-elle pas redistribuer les cartes à quelles mois des échéances présidentielles ?

C’est de toute évidence parce le président sortant Alassane Ouattara qui veut donner la chance aux nouvelles générations avait clairement signifié qu’il rempilerait si Bédié se présentait à ce scrutin.Et c’est un débat ouvert au PDCI. La polémique enfle et ceux qui sont farouchement opposés à la candidature de Bédié trouvent là un argument de valeur. «Le président Alassane Ouattara a dit clairement qu’il veut donner la chance à des nouvelles générations.Bédié doit comprendre que son temps est fini et nous devons maintenant recourir à ses conseils » affirme un cadre du parti que nous avons joint au téléphone. Un argument qui ne rencontre pas l’assentiment de Kouadio Konan  Bertin dit KKB  devenu depuis quelques semaines le farouche défenseur du président Bédié. «  Ce sera un bel  hommage au président Bédié en le ramenant au palais présidentiel”.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire: 337 commandos de la gendarmerie nationale  prêts à protéger la République

C’était au cours d’une interview accordée a la chaine de télévision TV5 Monde.  La convention du PDCI-RDA est annoncée comme celle de tous les dangers par des cadres du parti et surtout les jeunes qui croient ferment qu’il est l’heure de fermer définitivement la parenthèse Bédié. « Notre président a refusé d’aller aux élections en 2015 et pourtant il savait très bien que c’était sa dernière carte.Il paie le prix de l’appel de Daoukro » affirme un jeune de la JPDCI qui croit fermement que Jean Louis Billon et Thierry Thano constituent des candidats sérieux pour faire gagner le parti en 2020.

Que va faire Bédié  face à la grogne des jeunes ? Les jeunes loups du PDCI qui veulent briguer la magistrature suprême peuvent-ils faire le poids face à la machine du RHDP et la montée en puissance du FPI depuis le processus de réconciliation entamé par son leader  Laurent Gbagbo ? C’est une autre interrogation  à laquelle doit répondre la convention annoncée du PDCI prévu pour se tenir dans les mois à venir.

Yves kuyo

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com