Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Urgent-Abidjan: ce qui fait peur à l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire Haidara aux Etats-Unis

Il multiplie les  rencontres avec  la Diaspora Ivoirienne à Washington, DC pour parler de cohésion sociale, alors que le gouvernement  ivoirien dit que tout va pour le mieux au pays de l’oncle Alassane Ouattara. Les  échanges vont des conditions de vie et de travail en terre américaine en se  projetant en terre ivoirienne. L’Ambassadeur ivoirien aux Etats Unis, Haidara Mamadou entend sonder le terrain  pour  une bonne remontée vers  le pouvoir d’Abidjan. 

Point besoin de s’arracher les cheveux sur la situation actuelle en Côte d’Ivoire. Et surtout pour s’apercevoir que tout peut exploser à tout moment. Quelles élections annoncées pour, le 31 octobre 2020? Un retour craint de Gbgabo et Blé Goudé dans son pays? L’enrôlement des  11 millions de demandeurs de  la carte d’identité nationale pourra-t-il être bien mené à temps  pour répondre aux besoins de la cause? Soro Guillaume restera-t-il définitivement en exil? Lui qui a annoncé sa candidature face au RDR qui a fait de lui un élu de la nation? Quelle stratégie devant une opposition en panne de stratégies? Comment régler le cas Amon Tanoh, ministre des Affaires Etrangères qui a boycotté le grand rendez-vous du chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly, jeudi 21 février?

Alors que des ministres même très en retard se camouflaient  en entrant dans la salle de conférence comme Bandaman Maurice ou Mariatou Koné. Il s ne voulaient pas être marqués absents de la liste de présence et surtout ne pas être vus en retard par le premier ministre. Mais Amon Tanoh était invisible dans la salle. Un cas à résoudre, puisqu’il veut défier le grand chef. Il y a aussi que les religieux commencent à entrer dans l’arène  politique. Que faire si cette situation s’éparpille hors d’Abidjan.L’ambassadeur Haidara Mamadou voit juste de discuter de toutes ces questions avec les ivoiriens des Etats-Unis qui ont vu la disparition d’un des chefs de guerre de la rébellion ivoirienne de 2002.

Cette initiative de l’ambassadeur veut au bout du compte contribuer à  appréhender les  problèmes des citoyens ivoiriens et les amener à adhérer à une action de cohésion sociale entre compatriotes. Ainsi depuis janvier 2020, le chef de la diplomatie ivoirienne aux Etats-Unis, reçoit les communautés régionales issues de Côte d’Ivoire et vivant au pays du président Trump. Agni, baoulé, malinké et autres discutent sans protocole et de façon fraternelle avec l’Ambassadeur. Les concertations se poursuivront jusqu’à fin mars 2020.

HM

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com