ActualitéPolitiqueUrgences

Abidjan-CEI: quand Pascal Affi N’guessan a travaillé pour Bédié

Le lion du Moronou avait annoncé depuis quelques mois à ses militants lors d’un séminaire de formation sur le processus électoral qu’il était en pourparlers avec le gouvernement pour l’entrée du PDCI RDA dans la Commission Électorale Indépendante. Maintenant, c’est chose faite ! La négociation d’Affi N’Guessan a finalement payé. Le PDCI RDA vient d’obtenir un siège à la commission électorale indépendante.

Le mercredi 4 mars 2020, le pouvoir d’Abidjan par un projet d’ordonnance portant modification des articles 5, 15, 16 et 17 de la loi 2019-708 du 05 août 2019 portant recomposition de la commission électorale indépendante, vient d’accéder à une requête du Président du FPI, Pascal Affi N’Guessan dans ses négociations avec le gouvernement d’Alassane Ouattara plus précisément sa rencontre avec le vice-président Kablan Duncan. Étant le seul parti d’opposition crédible au sein d’une commission électorale indépendante quasiment à la solde du RHDP, Pascal Affi N’Guessan, avait soumis, entre autres doléances, au vice-président, au cours de cette rencontre, l’attribution d’un siège au vieux parti de feu Félix Houphouët-Boigny qui reste tout de même un parti de l’opposition significative au parlement.

Bien que le PDCI RDA, lui-même, avait abandonné les négociations politiques pour suivre les Gbagbo Ou Rien (GOR) et Guillaume Soro. À cette époque, le PDCI RDA avait laissé le président du FPI, seul dans les négociations politiques avec le gouvernement. Constat, le FPI, en tant que seul parti d’opposition significative au sein de la CEI, n’a pu empêcher le RHDP d’occuper la présidence des plus de 95% des commissions électorales locales de la Côte d’Ivoire. Quel gâchis politique et mauvaise stratégie du PDCI RDA ! Car, la politique de la chaise vide comme l’a reconnu son secrétaire exécutif en chef, Maurice Guikahué, lors de l’ouverture de la phase 2 du dialogue politique tenu du 9 janvier au 17 février 2020, a été une erreur de la part du parti du président Henri Konan Bédié.

Lire aussi :  Côte d’ivoire : un  projet de promotion et de protection des défenseurs des droits de l’homme  lancé
Kakou Guikahué PDCI

Alors, il a fallu que Pascal Affi N’Guessan fasse parler sa clairvoyance et son génie politique pour faire revenir le PDCI RDA dans la cabine de pilotage de l’institution chargée d’organiser les élections en Côte d’Ivoire. C’est-à-dire la commission centrale de la CEI qui aura finalement 16 membres au lieu de 15 actuellement. Par conséquent, le PDCI RDA pourra avoir des représentants au sein des commissions locales qui passeront de 7 à 8 membres.

Mais, à bien analyser, cette petite victoire de l’opposition serait profitable au RHDP qui construit ses arguments petit à petit pour proclamer les résultats des urnes de la présidentielle de 2020 en sa faveur. Car, le RHDP étant proclamé “vainqueur” de la présidentielle par la CEI comme il le planifie actuellement, dira qu’il était minoritaire à la CEI (03 membres) contre 04 membres pour l’opposition. Et malgré ce déséquilibre de nombre de sièges à la CEI, il a pu “gagner” à l’élection présidentielle.

H.K.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com