Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Alassane Ouattara-STOP: réaction de la classe politique, société civile

C’est officiel ! Le Président Alassane Ouattara ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de 2020. Voici la réaction à chaud de la classe politique, la société civile et des journalistes.

Le jeudi 5 mars sera un jour mémorable pour la Côte d’Ivoire. C’est la première fois qu’un Président de la République se retire de la course à la présidence après deux mandats constitutionnels. À l’annonce de la décision du Président Alassane Ouattara de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 afin de respecter son engagement d’œuvrer pour le transfert du pouvoir à une jeune génération, notre rédaction a recueilli l’opinion de la classe politique, de la société civile et des hommes de médias.
Mamadou Koulibaly, Professeur Agrégé en Économie et fondateur de Lider « Une annonce pour détourner de l’essentiel. Rien dans le serment du Président de la République ne lui demande de modifier la Constitution et le Code électoral,sans consultation du peuple, de désigner son successeur, jeune ou vieux, et de se féliciter de ne pas briguer un 3ième mandat anticonstitutionnel. Peut-être que la clameur publique liée à notre dénonciation de ses velléités l’aura fait évoluer dans ses ambitions. N’est ce pas ce changement de cap qui expliquerait cette autre modification, encore illégalement, de la constitution? Quand sous les cris l’aigle lâche sa proie…»
Hamed Bakayoko, ministre d’État, ministre de la défense « Je suis fier de ce grand homme et heureux de le côtoyer. Un grand africain qui donne d’espérer en notre continent ! »
Alioune Tine, défenseur des droits de l’homme « Le Président Ouattara prend date devant l’Histoire avec cette solennelle annonce dont nous espérons un très large écho en Afrique. Maintenant Président devient le Régulateur et le Réconciliateur, libère les députés, ouvre la Compétition à tous pr des élections propres et Pacifiques ».
Yao Moïse K, journaliste: « Monsieur le Président, je tiens à vous féliciter pour cette haute décision. Malheureusement vous partez sans avoir construit des valeurs ».
Kader Diarrassouba, journaliste et pro-soro « Du genre Vladimir Poutine et Dimitri Medvedev non ? Et puis nous les pèquenauds on va applaudir ».
H.K.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com