ActualitéArt & CulturePolitiqueUrgences

Urgent-coronavirus: chrétiens et musulmans en Côte d’Ivoire, tous vivent désormais le confinement  au Covid-19

chretien et musulmans coronavirus

Silence ! Les églises, temples et mosquées au même niveau du silence  imposé par le coronavirus. Les chrétiens  ont été les  premiers  à se mettre en ordre devant les mesures annoncées  par le gouvernement.

Il y a quelques heures, les musulmans par la voix des responsables du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques en Côte d’Ivoire (COSIM) et le Conseil des imams sunnites (CODIS), ont annoncé, la «fermeture temporaire» des mosquées pour une période de 15 jours renouvelables. Les Evêques catholiques, le 17 mars, en vue de lutter contre la propagation du coronavirus ont  imposé une période de 30 jours aux fidèles, juste au lendemain  des annonces du gouvernement, le 16 mars 2020.

Pour la communauté  musulmane, «les mosquées sur toute l’étendue du territoire national sont fermées pour toutes les prières y compris celle du Vendredi (Djouma) pour un délai de 15 jours renouvelables à compter de ce mercredi 18 mars 2020 à minuit. Toutefois, chaque musulman est invité à intensifier les prières à domicile. La célébration de baptême, mariage, sacrifice, enterrement sont également suspendus pour un délai de quinze jours renouvelables. Les prières mortuaires et les enterrements en cas de nécessité, se feront sous la responsabilité des imams avec l’obligation d’un nombre limité n’excédant pas 50 personnes. Toutes les activités collectives, réunions, cérémonies de quelque nature qu’elles soient sont suspendues dans les mosquées durant la même période de 15 jours renouvelables», indique le COSIM.

A l’Eglise Céleste,

par la voix  du chef du diocèse et président du comité directeur national de l’église du christianisme céleste diocèse de côte d’ivoire, le révérend  Kanon Luc, les fidèles de cette congrégation ont été invités  à se conformer au  communiqué du gouvernement concernant la pandémie à la suit d’une réunion mardi 17 mars 2020 à Abidjan

« Toutefois, tous les chargés de paroisse et leur comite paroissial doivent créer des permanences en vue de continuer de prier pour que l’éternel dieu qui écoute nos prières arrête l’évolution de cette pandémie. Que dieu veille sur nous et nous sauve », appelle l’Assistant vénérable Supérieur Évangéliste Kanon Luc..

De son  côté, l’Eglise catholique

a pris des mesures de restriction face à la pandémie le mardi 17 mars 2020, juste un jour après les mesures de restriction prises par le gouvernement ivoirien.

-Les établissements scolaires catholiques (maternelles, primaires, secondaires, techniques, professionnels et supérieurs-l’Université catholique, Unité université d’Abidjan y compris-) fermés pour une période de 30 jours à compter du 17 mars 2020

-Les séminaires: fermés pour une période de 30 jours à compter du 17 mas 2020, avec départ de tous les séminaristes en famille,

-La messe : toutes les paroisses s’organiseront de façon responsable en respectant les normes édictées par le Gouvernement ;

-La confession : les célébrations pénitentielles communautaires sont interdites pendant 30 jours à compter du 17 mars 2020; pour la célébration individuelle du sacrement lui-même, la distance d’au moins un mètre doit être observée entre le célébrant et le pénitent ;

Le sacrement du mariage : toutes les paroisses s’organiseront de façon responsable en respectant les normes édictées par le Gouvernement ;

les veillées funéraires se feront en famille avec un nombre limité à 50;

-les messes de requiem sont autorisées avec au maximum 50 participants ;

-les enterrements se feront dans la stricte inimité familiale ;

– La catéchèse et les pèlerinages de carême sont suspendus ;

-Les dévolutions et les activités des mouvements et associations : elles se limiteront à la pratique familiale • toute prière personnelle respectueuse des consignes de distance et autres, est autorisée.

-Le chemin de croix : se fera en famille ou dans les CEB avec un nombre limité, n’excédant pas 50,

-Les présentes dispositions restent valables pour la semaine sainte et les célébrations pascales et seront reconduites si nécessaire ;

Tous les engagements extérieurs de l’Eglise (Conférence des évêques, Congrégations, institutions) sont reportés jusqu’à nouvel avis.

-Les rassemblements pastoraux : les évêques invitent les catholiques au strict respect de la mesure interdisant des rassemblements de plus de 50 personnes et les salutations avec contact physique, le respect de la distance de 01 mètre entre les personnes, le lavage des mains, tousser ou éternuer dans un mouchoir à usage unique. Les salutations et les gestes de paix liturgiques se feront en levant la main vers le frère ou la sœur.

chretien et musulmans coronavirusUn véritable chapelet de mesures pour freiner la propagation de l’épidémie du coronavirus au sein des communautés, religieuses. Toutes les congrégations  religieuses ont toutes adapté leur message à celui du gouvernement. Un combat commun contre un ennemi commun.

H.M.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com