Activité gouvernementaleActualitéArt & CultureUrgences

lutte contre le Covid-19: l’artiste du coupé décalé Molare accueille les enfants de la rue dans un local tout équipé

Un local aménagé et équipé pour accueillir des enfants en situation de rue pendant cette période de la pandémie de coronavirus, coviD-19. C’est un grand geste  de l’artiste du coupé-décalé Soumahoro Mauryféré dit “Le Molare”. Il l’a mis à la disposition du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant. Ces enfants sont insérés à ce jour dans les complexes socio-éducatifs d’Adjamé et d’Abobo, ainsi qu’à la Fondation Nogbou Dorette à la Riviera-Faya, à l’Ong Vivre ensemble à Abobo, à l’Ong Joie de vivre à Cocody et dans un autre centre d’accueil.    

Aujourd’hui c’est avec soulagement qu’un autre local vient d’ouvrir une lueur d’espoir pour eux. Le donateur a effectué la remise officielle des clés du local situé à Cocody. Abidjan. Et c’est le secrétariat d’Etat en charge de l’Autonomisation des femmes, en partenariat avec la section Côte d’Ivoire de ONU-femmes et l’entreprise Canaan Land Africa, a procédé, jeudi dernier, au lancement de l’opération.

«En cette période, nous ne travaillons pas et nous n’avons pas d’activité, mais on a des entrepôts qui pourraient servir à sortir des enfants d’une situation précaire. On a demandé la contribution de certains partenaires qui nous ont apporté des matelas, certains des ventilateurs. Et aujourd’hui, je pense qu’on a un endroit aménagé et on a voulu vous convier pour vous remettre officiellement les clés pour que les enfants puissent être pris en charge pendant le temps de la pandémie et jusqu’à ce que nous reprenions nos activités», a déclaré le donateur Cocody Abidjan.

Hassane Thiam, représentant du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, traduit sa reconnaissance au donateur.  Pour lui  ce geste va augmenter la capacité d’accueil des enfants vivant dans la rue. « L’acte que vous posez aujourd’hui est d’une importance capitale, c’est une bouffée d’oxygène. Je voudrais vous dire merci au nom du ministre. C’est le partage, la solidarité parce qu’en cette période de pandémie, M. Soumahoro, connu sous le nom de Molare, vient de poser un acte fort », indique-t-il avant de saluer la modestie de l’artiste.

À l’entendre l’artiste voulait faire ce don dans la discrétion et ce geste selon devrait motiver d’autres personnes à aller dans le même sens. «Les enfants en situation de rue se retrouvent désœuvrés en cette période de pandémie. Il était donc important pour nous de les confiner. Il y a encore des enfants dans la rue qui attendent d’être confinés afin de les protéger contre cette maladie. Grace à ce geste, les enfants seront mis à l’abri, en sécurité et pris en charge par des équipes d’encadrement bénévoles à qui je voudrais dire merci », a-t-il ajouté.

Dans le cadre de son plan de riposte, le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a lancé, début avril, une opération pour récupérer les enfants vulnérables dans la rue et les regrouper dans des centres, afin de les protéger et les sensibiliser contre la Covid-19.

 Hortense LOUBIA

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com