Activité gouvernementaleActualitéPolitiqueUrgences

Covid-19: après avoir reçu, tout, Pierre Fakhoury reconnaissant à l’Etat ivoirien à hauteur de 1,1 milliard de FCFA

PIERRE FAKOURY LEDEBATIVOIRIEN.NET

Une fois n’est pas coutume. Combien a-t-il reçu exactement de la République de Côte d’Ivoire ? Bien malin qui pourra cette estimation. Donc difficile d’estimer la fortune amassée par le fra,çais… en Côte d’Ivoire. Mais être fortuné et avoir la main, sur le cœur est une autre paire de manche  à retrousser. 1,1 milliard de FCFA du groupe Pierre Fakhoury Organisation (PFO), pour lutter contre la COVID-19, est-ce peu ou est-ce trop en reconnaissance ? Peu importe le sens de la réponse.

  Un chèque de 200 millions de FCFA, 10 pick up, 1,3 million de cache-nez, 500 thermomètres infrarouge, deux respirateurs médicaux, 200 lits et de nombreux consommables pour les équipes soignantes. Et là ce sont  les ministres de l’Economie et des Finances et de la Coordination des Grands Projets, Adama Coulibaly et Claude Isaac Dé ont reçu, au nom du gouvernement ivoirien, le lundi 18 mai 2020 à Abidjan, un don en nature et en numéraire à hauteur de 1,1 milliard de FCFA du groupe Pierre Fakhoury Organisation (PFO), pour lutter contre la COVID-19.

«A travers ce don, vous démontrez votre engagement à accompagner la Côte d’Ivoire. Je voudrais vous exprimer la gratitude du gouvernement pour avoir répondu à l’appel à la solidarité du Président de la République », note Adama Coulibaly. Le directeur général du groupe PFO, Clyde Fakhoury peut alors expliquer qu’il était évident pour eux d’accompagner l’Etat de Côte d’Ivoire dans cette lutte acharnée contre la pandémie. Evidence a-t-on dit !

Pierre Fakhoury est un architecte et un entrepreneur en BTP libano-ivoirien, né le 21 août 1943, à Dabou, dans le sud de la Côte d’Ivoire : quelle histoire avec ce pays

Ses parents (révèlent les recherches) libanais d’origine, résident en Côte d’Ivoire depuis 1935. Il suit toute sa scolarité au Liban, en pension dans une école catholique, avant de poursuivre ses études à l’école d’architecture Saint-Luc de Tournai en Belgique dont il sort diplômer en 1965. Il y rencontre son épouse, avec qui il vit toujours et dont il aura trois enfants. Il a été l’architecte concepteur de la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, le mémorial Félix-Houphouët-Boigny et le musée des arts et traditions d’Afrique en Côte d’Ivoire. Il est alors considéré comme « le bâtisseur du président Houphouët-Boigny »1, ce qu’il restera pendant trente ans. En 1983, il est ainsi chargé du transfert de la capitale ivoirienne d’Abidjan vers Yamoussoukro. Combien a-t-il déjà dans ses bagages ?

La mort d’Houphouët-Boigny poursuivent les recherches, ne nuit pas à ses affaires. Ainsi, le nouveau président Laurent Gbagbo, lorsqu’il décide de relancer le transfert de la capitale qui sera gelé à l’arrivée au pouvoir du président Alassane Ouattara en 2011, lui confie des travaux publics de première importance : le prolongement de l’autoroute du nord d’Abidjan à Yamoussoukro, construction de l’hôtel des parlementaires, etc.. Il tissera aussi une amitié forte avec ce dernier.

En 2012 indiquent les recherches, un an après l’arrivée au pouvoir du président Ouattara, il fusionne sa société de BTP Pierre Fakhoury Operator (PFO) Côte d’Ivoire et son cabinet d’architecture Arche pour fonder PFO Africa, dont son fils Clyde Fakhoury, ancien courtier à Londres, prend peu à peu la direction opérationnelle.

Après une phase durant laquelle il est écarté par le nouveau pouvoir qui lui reprochait d’avoir été trop proche de Laurent Gbagbo, Pierre Fakhoury revient en grâce quelques années plus tard. Il retrouve le sourire avec de nouvelles et très belles affaires sur les bords de la lagune d’Abidjan. Ainsi, la rénovation du siège de la Banque africaine de développement (BAD), du Sofitel Hôtel Ivoire, la construction de l’hôpital mère-enfant de Bingerville ou encore l’aménagement du siège du Sénat à Yamoussoukro lui sont confiées.

PIERRE FAKOURY LEDEBATIVOIRIEN.NETUn don en nature et en numéraire à hauteur de 1,1 milliard de FCFA du groupe Pierre Fakhoury Organisation (PFO), pour lutter contre la COVID-19, ce n’est pas cher offrir. Un juste retour.

H.MAKRE

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com