Activité gouvernementaleActualitéArt & CultureFaits diversUrgences

Abidjan: la plateforme des propriétaires de maquis, bars et restaurants écrit sûrement son histoire

restaurateurs prefes LEDEBATIVOIRIEN.NET

Le préfet d’Abidjan Vincent Tobi accompagné d’une forte délégation comprenant les maires de Yopougon et Binjerville, de commandants et inspecteurs de police, de forces de l’ordre et des responsables de maquis et restaurants, ont inspecté des maquis, bars et restaurants. Et ce, pour vérifier si les règles d’hygiène et de restriction sont respectées. Ils sont guidés par le président national du secteur Gnawa Josué et son bureau.

Plusieurs maquis bars et restaurants ont été visités par le staff préfectoral à Yopougon, Binjerville et plusieurs autres communes d’Abidjan. Il s’agit de voir de plus près et faire le constat du respect des engagements inscrits dans leur document L2MD. Le préfet d’Abidjan, chef de la délégation, porte parole de la plateforme auprès du gouvernement a fait des remarques aux clients et tenanciers des restaurants bars et maquis. Qui doivent respecter les mesures de restriction et d’hygiène afin d’éviter la propagation de la maladie à coronavirus. Vincent Tobi a rappelé que leur secteur est un domaine assez florissant sur tous les plans. Non seulement le secteur emploie des milliers de personnes en luttant contre la pauvreté, mais aussi il rentabilise tous les autres secteurs; économique, agricole, industriel, culturel, artisanal, halieutique. Sans oublié sa forte implication dans l’ économie ivoirienne.

 ”Vous avez un secteur assez vaste qui prend en compte toutes les autres secteurs d’activités, et nous voyons que vous êtes bien organisés, c’est pourquoi sans hésiter, j’ai accepté d’être votre porte parole directe auprès du gouvernement, vous avez un syndicat et les membres de ce syndicat, c’est à dire les acteurs de votre secteur doivent faire leur part, si le gouvernement a accepté de rouvrir vos activités, vous, à votre tour, il faut respecter vos engagements en faisant respecter les mesures de restriction, Sinon ils viendront refermer encore vos lieux d’activités, nous comptons sur vous pour le strict respect des mesures de distanciation” a t il exhorté.   Même si beaucoup de clients ne respectent totalement pas encore les consignes, les tenanciers font l’effort de faire respecter les règles.

Le maire de Bingerville s’est proposé d’être le parrain de la plateforme des propriétaires des maquis bars et restaurants, du fait de  leur bonne marche pour accompagner le gouvernement à lutter efficacement contre la covid-19.

Le président national de la plateforme Gnwa Josué n’avait pas d’autres mots à dire si ce n’est que le merci. IL a loué et salué la présence des autorités à leurs côtés. Mais il a fait la doléance qu’on mette quelques agents de police à leur disposition. Afin qu’ils les accompagnent dans la tâche qu’ils se sont assignée, celle de faire respecter les mesures de distanciation.  Il faut savoir que dans l’ensemble les mesures sont en voie d’application totale dans les maquis bars et restaurants. Car dit il, ”nous faisons mains et pieds en sillonnant et sensibilisant les acteurs et nos clients pour faire appliquer les mesures barrières.  La cérémonie s’est achevée par un déjeuner d’ ensemble dans l’art de la distanciation.

Hortense Loubia K.

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com