Activité gouvernementaleActualitéEconomie & FinancesPolitique

.Révision de l’âge des véhicules importés à 11 ans : «L’automobile n’est plus un luxe mais une nécessité pour le développement de la Côte d’Ivoire » Seydou Konaté

importateurs de véhicules presidedent KONATE LEDEBATIVOIRIEN.NET

La Fédération nationale des importateurs, revendeurs et entreprises de location de véhicule de Côte d’Ivoire (Fenirvel-Ci), créée en 2019 regroupant les associations et syndicats de transporteurs poursuit son plaidoyer auprès du gouvernement. Une démarche  à l’effet de la révision de l’age des véhicules d’occasion importés qui est de 5 ans  à 11 ans.

  Avec pour vocation originelle d’encadrer et d’améliorer les conditions de vie et d’activité de ses 30 mille membres à travers toute la Côte d’Ivoire avec  à sa tête son président, Seydou Konaté, un expert et négociateur en la matière, la Fédération exhorte tous les revendeurs ambulants de véhicules et autres petits syndicats  taxés d’arnaqueurs à intégrer la Fenirvel-Ci pour éviter tout désagrément.

«La naissance de la Fenirvel-Ci obéit à un souci de stratégie de vivre ensemble pour parler d’une seule voix et de créer des emplois au profit des transporteurs et autres personnes engagées dans le secteur» déclare-t-il.Les ambitions et projets de la fédération s’articulent autour de bonnes conditions de travail de ses membres et la libération des voies publiques.

Ce faisant, le président Seydou Konaté sollicite l’Etat ivoirien pour l’obtention d’un grand site de recasement de micro-parcs automobiles afin de résorber l’épineuse problématique de stationnement anarchique de véhicules à l’effet de soulager la fluidité routière à Abidjan. Yopougon, la plus grande commune du pays dispose déjà de 73 parcs auto depuis 2012. Mais la Fenirvel-Ci a un objectif de 2 mille parcs pour satisfaire ses besoins en la matière sur toute l’étendue du pays.

En plus des communes d’Anyama et de Bingerville, le président Sedou Konaté estime ambitionne de bâtir de grands parcs automobiles dans les capitales régionales. Il s’agit notamment de Daloa, Man, Korhogo, San-Pedro et Yamoussoukro à partir desquelles les revendeurs pourront satisfaire les autres villes.

Toutefois, la Fenirvel-Ci souhaite une plateforme de collaboration avec les services de l’administration ivoirienne pour prévenir toute forma d’arnaque au détriment des consommateurs. Seydou Konaté, cependant a voulu éclairer les choses concernant l’âge des véhicules importés par rapport à la consommation des types de carburants.  A cet effet, les véhicules de 7 à 8 ans consommant le carburant diesel ont la capacité de tenir pendant 5 ans avant de procéder au renouvellement des accessoires.

Par contre, ceux consommant l’essence  âgés de 11 à 12 ans pourront résister ou rouler sans problème pendant 8 ans avant l’entretien du moteur et le renouvellement de leurs accessoires.

Cependant, le président de la Fenirvel-Ci entend féliciter le président de la République, Alassane Ouattara pour son investissement dans la modernisation des infrastructures routières. Ce qui a considérablement réduit les pannes des véhicules. «Aujourd’hui, avec les routes bitumées, nous fréquentons moins les services de garages mécaniques pour fait de réparation de nos engins.

Par le passé, chaque mois nous sollicitons les mécaniciens  pour la réparation régulière intempestive de nos voitures parce que les routes sont en mauvais états avec leur lot de nids de poule »,  fait remarquer le président Seydou Konaté.

Toutefois, il réitère sa demande au Chef de l’Etat la révision de l’âge des véhicules importés de 11 à 12 ans au lieu de 5 ans «pour ne pas asphyxier ou tuer le secteur d’activité des membres de ma fédération, la Fenirvel-Ci.  Car aujourd’hui, l’automobile contribue à la lutte contre la pauvreté des uns et des autres. Les nouveaux véhicules, chers par excellence, ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Puisque l’automobile ne doit plus être comme un luxe mais une nécessité pour le développement de la Côte d’Ivoire».

 A T. Tchedé

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com