PolitiqueUrgences

Biankouma-parrainage du candidat RHDP-Dely Mamadou, délégué départemental, «Alassane est l’arbre fruitier»

L’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, c’est pour le 31 Octobre prochain. Et chaque parti politique affûte ses armes en mobilisant sa base à travers le pays afin d’élire au soir du 31 Octobre son candidat. Mais la question de parrainage est l’une des conditions sine-qua-non pour être candidat à cette élection présidentielle.

A cet effet, les militants et sympathisants du RHDP du département de Biankouma se sont rencontrés dans la salle de la mairie de ladite ville récemment sur invitation du délégué départemental, Dely Mamadou. L’objectif de cette rencontre était d’informer les militants sur la question du parrainage du candidat du RHDP. Il s’agissait du remplissage de la fiche et avec l’ensemble de tous les militants souhaité que le président Alassane Ouattara brigue un 3e mandat afin de sauver la Côte d’Ivoire.

« Alassane Ouattara est l’arbre fruitier. Le fruit spécial est tombé brusquement le 8 Juillet dernier. Donc, nous disons à l’arbre fruitier de rester debout parce que c’est une branche du baobab qui est tombée et non le baobab entier» a souhaité, Dely Mamadou. Ajoute-t-il que le choix du président Alassane Ouattara n’est pas fortuit parce que, grâce à lui, la Côte d’Ivoire a retrouvé la paix, la stabilité, la cohésion sociale et le vivre ensemble après plusieurs années de crise qu’a connues le pays. Le président Alassane Ouattara a mis selon lui toutes les régions du pays en chantier et la région du Tonkpi n’est pas restée en marge du développement.

Car elle a bénéficié de l’électrification de plusieurs villages, l’adduction d’eau, le bitumage de axe Biankouma-Sipilou, cinq (05) km de bitume pour la commune de Biankouma et bien autres. Au vu de ce constat, il a indiqué qu’il n’était pas question de suivre un aventurier à l’élection présidentielle dans le département de Biankouma. « Nous n’allons pas nous engager dans des aventures ambiguës avec un candidat » a-t-il dit

Signalons que pour réussir le parrainage de son candidat, il a subdivisé sa délégation en cinq zones. Aussi a-t-il offert 10 motos afin de permettre aux délégations de travailler d’arrache-pied. « Soyez dynamiques sur le terrain. Allez dans les hameaux et villages parce que nous devons donner à notre candidat 90% de nos soufflages au soir du 31 Octobre» a exhorté Dely Mamadou. A l’en croire, le département de Biankouma promet une victoire écrasante au soir du 31 Octobre.

      Dan de San

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com