ActualitéPolitiqueUrgences

Révélation-il a tout planifié: ainsi, Amadou Gon Coulibaly devait mourir pour le 3è mandat d’Alassane Ouattara le réalisateur?

RHDP GON ET ADO LEDEBATIVOIRIEN.NET

Cette observation, elle encore présente, à ce  jour dans les cercles des militants du RDR. «Alassane Ouattara savait très bien que la santé d’Amadou Gon Coulibaly ne lui permettait pas des activités politiques ou administratives intenses». Puis ils se perdent dans  un questionnement à l’infini :

«Pourquoi l’a-t-il imposé aux militants du RHDP comme le candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre 2020 ? Pourquoi a-t-il balayé du revers de la main le principe des primaires comme il a lui-même souhaité, lors du congrès constitutif du RHDP ? Pourquoi a-t-il miroité son désir de passer le pouvoir à une nouvelle génération? Autant de versatilité et pour quelle raison ?» Suivons cette analyse pour tenter de comprendre le jeu trouble du chef d’État ivoirien dans son propre parti pour un 3è mandat.

Il était impopulaire dans son parti et auprès des populations de Côte d’Ivoire. De surcroît, Il était très malade et sous traitement médical spécialisé. Il l’a quand même choisi. Cette décision a suscité la polémique au sein et en dehors du RHDP. Mais, il tenait forcément à sa décision.

L’homme pique une crise le dimanche 3 mai 2020 à sa résidence d’Abidjan. Alassane Ouattara demande qu’on évacue son candidat, illico, sur la France plus précisément à l’hôpital salpêtrière de Paris. La nouvelle a créé l’émoi et la compassion au sein de la classe politique et de la nation ivoirienne.

Cela étant, l’orgueil du Chef d’État ivoirien n’a pas permis d’accepter la proposition de désigner un autre candidat mieux portant et surtout populaire. Également, que ce dernier soit de la nouvelle génération comme le clamait à longueur de journée Alassane Ouattara. Car, concernant ce type de candidat, le RHDP n’en manque pas. Cependant, Alassane Ouattara a refusé et s’est accroché à son choix. Pour quelle raison ? Il était le seul à la savoir. Il a même organisé une visioconférence entre lui et le défunt candidat comme pour dire aux ivoiriens que c’est lui qui a raison.

Ainsi, il a tenté de faire croire à l’opinion qu’Amadou Gon tiendra la route. Plus grave, compte tenu de la pression du temps, il ira chercher Amadou Gon Coulibaly sur son lit d’hôpital à Paris le 2 juillet 2020 et venir le brandir comme un trophée toujours dans sa quête de berner le peuple ivoirien sur son ambition. Hélas ! Six (6) jours après son retour en Eburnie, Amadou Gon pique une crise en plein conseil des ministres le mercredi 8 juillet 2020.

Transporté d’urgence à la PISAM, il rend, par la suite, l’âme. C’est ce qu’on nous a fait croire afin de battre en brèche la thèse qui avance que le candidat était déjà décédé depuis le palais présidentiel. Ensuite, le Président ivoirien organise des funérailles nationales en grand pompe pour son défunt candidat. C’est ainsi que, lors de la cérémonie d’hommage de la nation à feu Amadou Gon Coulibaly sur le parvis du palais présidentiel, Kandia Camara n’a pas manqué de s’illustrer encore par des pleurs à chaudes larmes comme à Yamoussoukro le jour où Alassane Ouattara avait renoncé à se représenter pour un 3è mandat.

Une fois, Amadou Gon Coulibaly, le candidat imposé au força inhumé à Korhogo, le vendredi 17 juillet 2020, des griots ont été activés pour réclamer un 3è mandat d’Alassane Ouattara. Adama Bictogo, faisant fi du conseil politique du 29 juillet 2020 pour choisir à nouveau le candidat du RHDP, a embouché officiellement le nom d’Alassane Ouattara comme la seule option contre éventuellement un Henri Konan Bédié à la présidentielle d’octobre 2020.

Donc, “N’zuéba” fait peur réellement à tout le RHDP. Alors, nous comprenons l’amnésie qui s’est emparée du coup des militants du RHDP au sujet de la publicité orchestrée par ces derniers sur la supposée volonté d’Alassane Ouattara de passer le pouvoir à une nouvelle génération. À ce stade du film, sous l’œil vigilant du réalisateur, tous les acteurs avait parfaitement joué leur rôle pour le 3è mandat du fils de Nabintou Cissé.

Au sein du RHDP, la voie était toute tracée pour Alassane Ouattara peu importe que son 3è mandat soit anticonstitutionnel ou pas. Ce qui est certain, il serait le gage de la conservation du “gagne-pain” des “abonnés du restaurant” qui battent présentement le pavé pour sa candidature. Des chefs traditionnels sont aussi instrumentalisés pour ce 3è mandat.

Nous comprenons enfin qu’Alassane Ouattara a tout planifié d’avance pour être finalement le candidat du RHDP à la présidentielle en Côte d’Ivoire. Par conséquent, ce pays pourra-t-il encore vivre longtemps des jours paisibles après cette mise en scène du “bravetchê”? Ce que nous retenons, c’est qu’Amadou Gon Coulibaly est mort pour permettre à Alassane Ouattara de donner vie à son envie de briguer un 3è mandat.

RHDP GON ET ADO LEDEBATIVOIRIEN.NETPlus question de passer le flambeau à une nouvelle génération. Le conseil politique du 29 juillet 2020 n’était que le cadre de consécration d’une ambition nourrie depuis. C’est de cette manière qu’Alassane Ouattara s’est invité dans la course de la présidentielle du 31 octobre 2020. Mais, il a mis ses militants dans le suspens. Une hésitation qui en dit long sur ce qu’il prépare en Côte d’Ivoire.

H.KARA

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com