Activité gouvernementaleEconomie & FinancesPolitiqueUrgences

Urgent-rentrée scolaire 2020-2021 à Mankono: à 2 semaines des cours, puisqu’il n’y a pas ses enfants, le maire Namory Cissé prive les élèves de l’EPP centre 1 de salles-Hassan Fofana à la rescousse

MANKONO ECOLE DÉGRADÉE LEDEBATIVOIRIEN.NET

Ce vendredi 4 septembre 2021, nous avons été le témoin d’une scène très rare à Mankono, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Il s’agit de la grosse inquiétude du conseiller municipal, Hassan Fofana au regard de l’état de dégradation d’un des bâtiments de l’école primaire publique centre 1. Elle doit accueillir bientôt des élèves de la commune de Mankono à l’occasion de la rentrée scolaire 2020-2021. Une situation désagréable créée de toutes pièces par le maire de la commune Namory Cissé. Et pour cause!

C’est un directeur d’école très heureux de la visite surprise du conseiller Hassan Fofana, fils et cadre de la région du Béré, ce vendredi 4 septembre 2020, dans son établissement scolaire. Une école située dans le dos des bureaux du maire Namory Cissé. Cette joie Bakayoko Aboubakar, directeur de l’école primaire publique centre 1 de Mankono ne pouvait pas la dissimuler parce qu’il a attendu longtemps de voir la fin de la réhabilitation de la charpente d’un des bâtiments de son école.

Un bâtiment qui abrite de surcroît son bureau. Le constat est désolant. Le bâtiment en question est actuellement sans un toit à la veille d’une rentrée scolaire du fait de l’abandon des travaux par la mairie de Mankono, qui a, elle même, décoiffé le bâtiment pour sa réhabilitation. On ne sait trop ce qui peut expliquer un tel acte.

Les faits remontent à la rentrée scolaire 2019-2020, le maire Namory Cissé décide de  réhabiliter un des vieux bâtiments de l’école primaire publique centre 1. Il tient certainement nt  à la bonne éducation des enfants. Belle confession et profession de foi. C’est ainsi que, le 7 avril 2020, il  envoie une équipe technique pour enlever la toiture du bâtiment.

Lire aussi :  Abidjan :Le  Groupe Afrique et Eurasie de Coca Cola Company et le Groupe Newcrest Mining se confient à Ouattara

Depuis cette action, le maire Namory Cissé n’a plus eu de réactions vis-à-vis de cette école. Pis, le budget voté lors de la dernière réunion du conseil municipal le samedi 8 août 2020 ne prendra pas pris en compte la reprise des travaux du bâtiment de l’EPP centre 1 dont monsieur le maire avait promis la réhabilitation des 3 salles de classe et le bureau du directeur. Pourquoi ? Oh, il n’y a pas ses enfants.

Cependant, Namory Cissé et le chef de service financier, Nanga Dadié étaient très heureux d’informer les conseillers et la population, lors de cette même réunion du conseil municipal, de l’achat d’un véhicule de commandement de 30 millions de FCFA pour le premier magistrat de la commune de Mankono sur une recette de 41 millions mobilisés. Il y avait-il une urgence pour l’achat de cette voiture au détriment de la réhabilitation du bâtiment de l’EPP Centre 1 ? Encore il n’y a pas ses enfants.

Dans l’angoisse de fixer les yeux malheureux de ses élèves le jour de la rentrée scolaire 2020-2021, le directeur de l’école primaire publique centre 1 a lancé un appel aux cadres de la commune de Mankono. Hassan Fofana, comme à son habitude, a été prompt à réagir à ce cri de cœur. Toute de suite, il a fait une visite de l’établissement en ruine à la grande surprise du directeur de l’école. Séance tenante, se rendant compte du silence et de l’inaction du maire Namory Cissé sur l’achèvement des travaux de réhabilitation de ce bâtiment, il a manifesté une grosse inquiétude de voir les tout-petits de cette école rester à la maison le jour de la rentrée scolaire qui aura lieu dans quelques jours.

Lire aussi :  Cote d’ivoire :Les exilés pro Gbagbo justifient la naissance de leur coalition et  livrent  leur  vision

Ce diaporama nécessite JavaScript.

«C’est inconcevable qu’on décide de faire des travaux de réhabilitation de bâtiment d’une école en le dégradant davantage puis ensuite l’abandonner. Surtout que nous sommes à la veille d’une rentrée scolaire. C’est choquant de voir que des enfants de Mankono ne pourront pas profiter de leurs salles de classe si rien n’est fait maintenant» confie-t-i

MANKONO ECOLE DÉGRADÉE LEDEBATIVOIRIEN.NETC’est pourquoi, il  répond à l’appel du directeur de l’école à travers une personne qui souhaite rester dans l’anonymat. Lors de cette visite inopinée, il a décidé du coup que les travaux de réhabilitation de la charpente du bâtiment de l’école primaire publique centre 1 doivent reprendre illico, mais cette fois à ses propres frais. Le directeur de l’école, Bakayoko Aboubakar, ayant entendu ces propos du conseiller Hassan Fofana, s’est réjoui de cette nouvelle qui apparaît comme un grand soulagement pour lui et ses élèves :

«Je remercie le conseiller Hassan Fofana pour avoir pris cette initiative. Seul cadre dans la région à répondre aussi vite à mon appel pour le bonheur de nos élèves. Je me sens dégagé d’un énorme stress à deux semaines de la rentrée scolaire. Il vient de me faire la plus belle surprise pour le moment de ma carrière professionnelle en décidant, à mon insu, de venir me rencontrer et de prendre sur lui la responsabilité d’achever aussi rapidement les travaux de réhabilitation de la charpente de l’un des bâtiments de l’école où je suis le directeur à quelques jours de la rentrée scolaire. Je prie alors Dieu le tout puissant pour qu’il assiste dans l’exécution des travaux », affirme-t-il, très heureux.

Lire aussi :  Abidjan : en 2 ans Hellofood, véritable florilège des saveurs du monde avec plus de 150 restaurants partenaires

foncier à MANKONO-LOTS MOUSSA DOSSO LEDEBATIVOIRIEN.NETAu moment où nous publions cet article, Hassan Fofana a déjà  mobilisé l’équipe d’ouvriers chargée d’engager les travaux. Nous imaginons la joie des parents, des élevés et des enseignants  à la rentrée scolaire 2020-2021. Mais aussi la joie du maire de Mankono rougissant dans sa nouvelle voiture, payée par les taxes communales. Il est vraiment à, l’écoute de sa population, celui-là. En attendant la rentrée scolaire, Mankono vit au rythme de sa municipalité !

H.KARA

envoyé spécial

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com