ActualitéFaits diversPolitique

Surréaliste à Abobo: 2 coups à la nuque avec une pierre avant de jeter le corps de son ex dans ravin ravin

drame à Abobo ledebativoirien.net

Amoureux à Abobo! une commune populeux de la capitale économique  ivoirienne peut virer au drame. Une dispute entre deux ex-compagnes vire au meurtre. Est-ce vraiment une histoire d’amour continue de se lamenter les connaissances de la victime. Il tue son ex-compagne et l’enfouie dans une barrique se retrouve un ravin.

Retour sur une macabre scène entre deux tourtereaux qui se déroule, avant, le mercredi 2 Septembre 2020, jour de l’alerte du GSPM h. et ce, à la suite d’une découverte d’un corps dans un ravin inaccessible dans la commune d’Abobo. Le GRIMP 22 engagé, constate au fond du ravin, une barrique de laquelle dépassait une main. La police a dressé un cordon de sécurité. Une enquête policière est ouverte. Le meurtrier mis aux arrêts, passe aux aveux.

Les Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires (GSPM) a démontré encore une fois son professionnalisme dans un ravin à Abobo à travers sa section spécialisée, le GRIMP 22, suite à l’information d’une découverte macabre le mercredi 2 septembre 2020. Une fois sur les lieux, la police a dressé un cordon de sécurité et les personnels GRIMP ont pu commencer leur manœuvre. Ils ont découvert un corps en putréfaction. Il s’agit d’une jeune dame sans vie, enveloppée dans un grand sachet plastique et enfouie dans une barrique. Le corps a été remonté du ravin et laissé à la disposition de la police pour enquête.

Les fins limiers de la police judiciaire ont réussi à mettre aux arrêts le meurtrier de la jeune dame. Ce dernier n’est tout autre que son ex petit-ami et père de leur enfant. Le drame serait survenu suite à une dispute. Selon drame à Abobo ledebativoirien.netl’explication de l’assassin, elle l’aurait menacé et attaqué d’un couteau, il s’est alors défendu en lui assénant 2 coups à la nuque avec une pierre avant de se débarrasser du corps dans le ravin. Et ce, après avoir pris le soin de le mettre dans une barrique et le fait transporté par un charretier. Un aveu auquel la justice donnera une suite bientôt.

Lire aussi :  Ouest ivoirien: «Biankouma  n’a jamais été bastion de l’UDPCI; Ceux qui ont pris ce parti ne savent pas pourquoi Guei  l’a créé; Ce sont des usurpateurs»   El hadj Kando Soumahoro (RDR)

H.KARA

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com