Activité gouvernementalePolitiqueUrgences

Urge nt-2020, une page blanche en Côte d’Ivoire? et 4 sur 44: l‘incontrôlable jeu politique ouvert, la lumière ou le chaos

présidentielles 4 candidats conseil constitutionnel LEDEBATIVOIRIEN.NET

Juste un peu de surprises, mais tout va. Première grosse réaction d’une grosse tête tombée dans la course du 31 octobre au prononcé du verdict 4 sur 44:

soro guillaume ledebativoirien.net«Je conteste vigoureusement la décision injuste et infondée prise ce lundi 14 septembre 2020 par le Conseil Constitutionnel. Je considère que c’est une décision inique, politiquement motivée, juridiquement boiteuse et qui s’inscrit dans une logique d’anéantissement de la démocratie et l’Etat de droit.

Le Conseil Constitutionnel sous Mamadou Koné vient ainsi de cautionner, et cela sans surprise, la forfaiture et le parjure de M. Alassane Ouattara, consacrant ainsi la soumission du Droit et de la Justice à la férule du RHDP et de son Président. Nous ne pouvons accepter ce Coup d’Etat acté par le Conseil constitutionnel. Dans ces circonstances, j’annonce que nous engagerons une étape nouvelle de notre combat pour la démocratie dans notre pays. Elle sera âpre mais nous la gagnerons sans aucun doute

Ainsi a  parlé, Guillaume Kigbafori Soro, candidat du GPS.  Une déclaration qui fait suite au rejet de 40 candidatures pour ne retenir que 4, par le Conseil Constitutionnel, pour le 31 octobre 2020, date du 1er tour de la présidentielle en Côte d’Ivoire.

Alassane Ouattara: Rassemblement des Houphouëtistes Pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Pascal Affi N’Guessan: Front Populaire Ivoirien (FPI), Henri Konan Bédié: Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et de Kouadio Konan Bertin, dit KKB, candidat indépendant. Ils sont les quatre qui iront à la conquête des voix ou suffrage des ivoiriens, le 31 octobre, pour la présidentielle de la 3è République.

Lire aussi :  ABIDJAN-POURQUOI LA SI LA GROSSE COLÈRE DE RAPHAEL LAKPE CONTRE AMNESTY-INTERNATIONAL

C’est que très concentré et sous le regard vigilant des autres membres, le Président du Conseil Constitutionnel, Mamadou Koné a officiellement proclamé dans la soirée du lundi 14 septembre 2020, la liste définitive des candidats retenus pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

La décision tant attendue à la suite de la contestation  par tous du 3è mandat du président ivoirien sortant, est donc tombée sous l’éclairage de l’application de l’article 55 : “Il ne peut être sérieusement fait grief au Président de la République sortant, se fondant sur ce nouveau départ de la vie politique et institutionnelle, de prétendre briguer un nouveau mandat” laisse éclater le Président du Conseil Constitutionnel.

Ainsi donc, Laurent Gbagbo qui n’a formellement pas acté sa candidature, Albert Mabri Toikeusse, Mamadou Koulibaly, Guillaume Soro ou encore Théophile Soko Waza, Gnamien Konan, Amon Tanoh, ont vu leur candidatures rejetées par le Conseil Constitutionnel. Ils ne seront pas face à Alassane Ouattara. Ils seront deux  poids lourds dans un face-à-face. D‘un côté, le RHDP sans ses alliés, mais avec à sa tête le candidat sortant qui peut jouir de toute la puissance de l’appareil, et de l’autre côté, un révolté du RHDP qui a décidé d’affronter son allié. Il devrait à priori, bénéficier de l’appui de l’opposition, puisque, apparemment les 40 dossiers rejetés rejetaient la candidature du candit au pouvoir.

présidentielles 4 candidats conseil constitutionnel LEDEBATIVOIRIEN.NETDonc un quarto au sein duquel deux poids lourds se dégagent, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié laissant la place  à deux arbitres incontrôlables Affi N’guessan et Kouadio Konan Bertiin.  Un vrai jeu se dessine. Un nouveau vent se prépare.

Lire aussi :  Transertf historique au PSG : l Neymar n’est plus seul dans sa guerre  contre le Barça

Que fera le bloc des rejetés ? Ou bien, il annonce la lumière, ou bien il annonce le chaos. Déjà deux blocs se dessinent, d’un côté: tous contre un, ou d’un autre côté, deux contre deux. Rien n’exclue que les deux ex-alliés du RHDP, au nom de la paix et la préservation de l unité nationale, religion des houphouëtistes s’accordent…Le jeu pour cette présidentielle, reste largement ouvert. Place aux gosses tractations. 2020, est-ce vraiment  une page blanche?

HERVE MAKRE LEDEBATIVOIRIEN.NETHERVE MAKRE

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com